La motorisation de volets roulants : un dispositif au meilleur confort de vie

Lorsque l’on possède une maison ou un appartement, chaque choix inhérent à l’installation doit être fait en connaissance de cause. Bien que discrets, les volets tiennent un rôle primordial dans le confort de vie au quotidien. Si leur utilité première consiste à contrôler la luminosité des pièces, leur fonctionnement peut impacter le bien-être d’un foyer.

Faire le choix d’intégrer un moteur dans ses volets garantit une amélioration des gestes quotidiens. Toutefois, une telle motorisation réclame la connaissance d’un certain nombre d’éléments ; type de motorisation à choisir, budget à allouer ou compatibilité avec ses volets, nombre et qualité d’avis du professionnel en charge, etc. Pour bien vous accompagner dans la motorisation de vos volets roulants, voici nos meilleures recommandations. Suivez le guide ! 

La motorisation de volets roulants-1

Pourquoi motoriser ses volets ? 

Ouvrir et fermer ses volets fait partie des gestes naturels du quotidien. On le fait presque machinalement, qu’il fasse beau, froid ou qu’il pleuve à flots. Et lors d’aléas climatiques notables, procéder à l’ouverture et à la fermeture de son store n’est pas une partie de plaisir pour le principal intéressé. Une maison localisée à Lille aura par exemple davantage besoin d’un store motorisé qu’une maison à Nice. Sans compter le fait que dans une maison, ces actions du matin et du soir peuvent vite devenir chronophages. On s’arrête à chaque fenêtre pour perdre du temps à s’occuper de ses volets. 

La motorisation de ses volets permettrait alors de gagner considérablement en confort. Grâce à une télécommande ou un interrupteur placé à côté des volets, le store s’actionne. Bien plus rapide, ce système consent également à réduire ses efforts au petit matin ou bien le soir. Il ne faut pas oublier que les personnes âgées ou à mobilité réduite peuvent être dans l’incapacité d’ouvrir manuellement leurs volets. Installer un moteur se veut donc la meilleure option pour diminuer cette contrainte. Certains volets peuvent être ouverts ou fermés à distance, soit une option idéale en cas d’oubli. Dans ce cas, une télécommande régit le système mécanique. 

Outre ce confort indéniable, la motorisation de ses volants maximise la sécurité de sa maison. Car si l’ouverture forcée d’un volet manuel n’est pas difficile, pour un store roulant c’est une autre histoire. Bien plus robuste, un volet électrique se veut très complexe à casser ou ouvrir de ses propres mains. Les tentatives d’intrusion à domicile sont ainsi grandement réduites. Des dispositifs d’ouverture automatiques peuvent dans certains cas être programmés. Cela permettra de simuler une présence lors d’une période de congés, par exemple. 

Cet équipement mécanique possède aussi l’avantage d’augmenter la durée de vie de ses volets. En effet, en cas d’intempéries telles que des vents forts, le maintien en position fermée des volets est mieux assuré. En outre, une motorisation promet une plus-value notable au moment de la revente de sa maison ou de son appartement. 

Les types de motorisation de volets roulants

Le fonctionnement d’un volet roulant découle de sens ; celui-ci s’enroule autour d’un axe tubulaire, localisé juste au-dessus de la fenêtre. Lors de la fermeture, le mécanisme est inversé et fait dérouler le store. Il existe sur le marché autant de dispositifs motorisés qu’il n’y a de volets. Parmi toutes les références existantes, on peut classer la motorisation de volets roulants en trois familles bien distinctes

La motorisation filaire

Une motorisation filaire consiste en un volet roulant fonctionnant via un axe électrique. Cet axe se complète par la présence d’un interrupteur mural, contrôlant l’ouverture et la fermeture du volet. Selon la taille du diamètre de votre axe actuel, il faudra investir seulement dans un moteur ou dans un nouvel axe. En effet, si la taille de votre axe est compatible avec l’installation d’un moteur, seul le moteur sera à acheter. Inversement, vous n’aurez pas d’autre choix que de commander de nouvelles pièces. Il faut savoir qu’une motorisation filaire implique l’installation d’un interrupteur pour chaque volet. Pensez ainsi bien à investir dans autant de boutons qu’il n’y a de volet. 

La motorisation radio standard

Cette autre catégorie de motorisation désigne celle de la radio standard. Il s’agit d’une motorisation avec télécommande. Ce moteur fonctionne avec un fil dit phase, un fil neutre et un fil terre. Ce produit offre l’avantage de commander à distance l’ouverture et la fermeture de ses volets roulants. En général, la portée maximale est de vingt mètres. Ce moteur radio ne contraint pas forcément à remplacer l’intégralité des volets roulants manuels. L’installation du volet en kit se veut relativement simple par le biais d’un axe électrique radio à moteur simu. Ce dispositif moderne possède toutefois des limites domotiques que la motorisation Somfy peut, elle, offrir. La référence de moteur Nice est souvent courtisée par les particuliers. 

La motorisation Somfy

Dernière famille de moteur : la motorisation Somfy. La technologie de ces axes électriques de ce dispositif conjugue brillamment puissance et praticité. Cette motorisation fonctionne grâce à un tube télescopique. Son principe ? Il consent à adapter l’installation de vos volets roulants à la largeur de votre fenêtre. Aussi, les volets installés sont bien moins encombrants qu’avec les autres types de motorisation. Une télécommande multicanal centralise l’ouverture et la fermeture de tous les volets. Cet équipement à la pointe de la domotique possède l’atout de gérer tous les volets roulants en même temps. Soit un confort de vie incontestable ! La motorisation Somfy garantit un produit de grande qualité avec, dans la plupart des cas, une garantie prolongée de cinq ans. 

La motorisation de volets roulants-3 

La motorisation de volets roulants : quel prix ? 

Forcément, le confort a un prix, et l’installation de volets roulants tout autant. Avant de se lancer dans leur livraison et installation, il est judicieux de déterminer son budget. Pour estimer le prix relatif à la pose de volets roulants, plusieurs facteurs doivent être pis en considération.

Tout d’abord, le choix de la marque impactera naturellement le prix de ses volets roulants. Plusieurs entreprises spécialisées dans la pose de volets roulants sortent du lot, avec chacune un joli panel d’avis sur internet. On peut mentionner KparK, Somfy, Tryba ou Maisonic. Il est essentiel de ne pas prendre un prestataire au hasard, tant son travail aura un impact sur la pérennité de vos volets.

Le prix de la pose d’un volet roulant est aussi lié à sa dimension, sa couleur, mais aussi son matériau. Les volets roulants sont déclinés en plusieurs types de matériaux ; PVC, aluminium ou composite. Si le prix final dépend de la configuration de votre fenêtre et du type de motorisation, c’est aussi le choix du matériau qui fera découler le prix à prévoir. 

Les volets en PVC sont toujours les moins chers, mais aussi les plus simples à ajuster dans son intérieur lors d’une rénovation. Mais qui dit petit prix, dit inévitablement plus grande fragilité que ses confrères en aluminium ou en composite. En cas de fortes chaleurs, un volet en PVC peut se déformer, par exemple. Pour une fenêtre de 120 cm x 120 cm, il faudra compter entre 100 € et 500 €. Pour un volet roulant en aluminium, bien plus résistant qu’un volet en PVC, 200 € à 600 € sont à prévoir pour la même dimension. Quant aux volants roulants en composite, soit une combinaison de PVC et d’aluminium, il faudra compter de 150 € à 600 €. 

Autre facteur pas moins important, celui de la puissance, qu’elle soit thermique ou sécuritaire. Ce niveau de puissance rentrera aussi dans la balance du budget. Enfin, la pose en elle-même du volet roulant est facturée par le professionnel. Un volet roulant filaire coûte minimum 300 euros, alors qu’un volet roulant radio dispose d’un tarif d’au moins 400 euros. 

En bref, s’offrir un volet roulant est donc une opération onéreuse, dont toutes ses caractéristiques feront augmenter ou diminuer le prix final. En matière de fourchette, il faut généralement compter entre 200 euros à 1000 euros maximum. 

Il faut savoir que des aides financières sont accessibles pour les petits budgets depuis quelques années. Dans le cadre de travaux confluant aux économies d’énergie d’une maison ou d’un appartement, un foyer peut profiter d’avantages financiers. La nature de ses réductions évolue chaque année. Elles peuvent prendre la forme de crédit d’impôt, d’une réduction de TVA ou d’aide financière directe. Pour obtenir de tels avantages, des conditions sont bien entendu appliquées ; plafond de revenus, fourniture ou pose par un professionnel, etc. Le plus simple est de réclamer un devis au professionnel en charge de votre rénovation. Vous serez ainsi en mesure de connaître l’étendue des travaux, et donc d’ajuster la solution choisie pour vos volets roulants. 

La motorisation de volets roulants-2

L’installation d’une motorisation de volets roulants

Si la motorisation d’un portail ou d’une porte de garage est souvent une action délicate, celle des volets roulants se veut bien plus facile. Les bricoleurs peuvent ainsi très bien installer leurs volants roulants en kit eux-mêmes. Il est aujourd’hui très simple de dénicher sur internet des tutoriels explicatifs sur les étapes d’une bonne installation de volets roulants. Nous pouvons toutefois vous mentionner les étapes majeures à suivre pour une installation en bonne et due forme de vos moteurs.  

Il vous faut commander votre moteur selon la taille de la fenêtre, mais aussi du poids du contrevent, du diamètre et de la longueur du tube d’enroulement. La hauteur et l’épaisseur des lames nécessitent également d’être relevées. Une fois que le choix du moteur a été effectué, l’installation peut débuter.

Commencez par démonter et nettoyer la façade intérieure du coffre du volet. N’hésitez pas à utiliser un aspirateur pour dégager les dépôts de poussière et autres débris accumulés. Puis, déroulez votre volet manuel jusqu’à ce qu’il soit possible d’accéder aux vis de blocage. Ôtez la manivelle du volet, en dévissant l’étrier la reliant au coffre, avant de la tirer en douceur. Les pattes d’attache de la première lame du tube d’enroulement doivent désormais être démontées. Il vous faut ensuite déboîter le tube d’enroulement, en réalisant un simple levier. Prenez soin de ne pas forcer afin de préserver au mieux les consoles. 

Après avoir démonté la console, le support doit être fixé afin d’accueillir l’axe électrique. Vous devez maintenant percer de nouveaux trous grâce à un foret à métaux. Soyez vigilant à ce que ce support soit correctement centré pour éviter à l’axe d’être désaxé. On monte et fixe le tube, puis on emboîte la console sur la platine de fixation. Emboitez les éléments télescopiques du tube entre eux, puis percez le passage du câble électrique au travers du coffre. Le trou doit être situé au plus près possible du moteur. Un trop grand éloignement provoquerait une gêne au moment de l’enroulement des lames. 

C’est le moment d’emboîter le tube du côté de l’étrier, puis du côté du moteur. Un raccordement du câble sur l’alimentation électrique est alors réclamé. Pour vérifier que le tube d’enroulement fonctionne parfaitement et dans le bon sens, vous pouvez appuyer sur le bouton de la télécommande pour actionner sa descente. Vous trouverez la présence de sangles, destinées à relier la lame finale au tube. Les moteurs sont livrés en kit, et possèdent plusieurs pièces fournies. Utilisez les pièces du kit pour attacher ces sangles, cela permettra de ne pas gêner la manœuvre. Testez avec la télécommande les fins de courses, tout en actionnant les vis de réglage. Le volet roulant se met à fonctionner, l’installation est réussie avec brio. 

Sur la durée, il se peut qu’à un moment ou l’autre le moteur des stores doive être remplacé. Ce changement peut être opéré par un expert ou par soi-même. On a vu que l’installation de son volet roulant pouvait être effectuée en solitaire. Toutefois, les novices en bricolage sont plus rassurés de faire appel à un professionnel. Les entreprises dédiées en motorisation de volets roulants peuvent ainsi intervenir à domicile pour remplacer un moteur existant. 

Une telle prestation intègre le déplacement de l’expert dans la maison ou l’appartement concernés, mais aussi la main-d’œuvre. Il faudra aussi compter le prix relatif au moteur de remplacement, sa référence, que ce soit un moteur Nice ou filaire, ainsi que de ses accessoires. Une garantie peut également être suggérée pour le moteur installé. Surveillez systématiquement les avis sur l’expert que vous souhaitez appeler. 

Nous vous recommandons ces autres pages :