Faire le choix de l'automatisation des portes et volets, ou comment améliorer facilement son confort et sa sécurité

Depuis plus de 50 ans déjà, les portails, portes de garage et volets peuvent être motorisés, pour permettre une ouverture et une fermeture simplifiées. Mais depuis quelques années, les technologies se sont largement développées, rendant la motorisation plus accessible, mais aussi plus facilement personnalisable, avec une multitude de moteurs et d'options disponibles, à des prix très variés.

L'offre étant tellement étendue de nos jours, il faut cependant être capable de vous assurer de trouver le kit de motorisation adapté à votre installation actuelle, tout en répondant à vos exigences en termes de fonctionnalité, de facilité de pose et d'entretien ou encore de budget. Découvrez notre guide complet répertoriant les principales solutions de motorisation et leurs avantages, des conseils d'installation et d'utilisation, ainsi que les marques qui commercialisent les kits de motorisation.

Le guide de la motorisation de portails, volets, portes de garage-1

L'installation de moteurs sur les portes de garage

Les avantages de la motorisation pour une porte de garage

À l'aide d'un kit de motorisation, il est relativement aisé d'installer un système d'ouverture automatique de porte de garage. Faire le choix de l'automatisation vous apportera indéniablement un confort supplémentaire au quotidien. Grâce à une télécommande ou même par le biais de votre smartphone, vous aurez en effet la possibilité d'ouvrir et de fermer la porte sans avoir à descendre de votre véhicule. Cela peut être d'autant plus intéressant que certains modèles de portes, en bois notamment, sont assez lourds et requièrent un certain effort pour leur ouverture.

Par ailleurs, la motorisation de votre porte de garage vous donnera l'opportunité de choisir des fonctions utiles telles que la descente en douceur et la détection d'obstacle. Ainsi, vous améliorez votre sécurité ainsi que celles des personnes qui se trouvent à proximité de la porte lorsqu'elle est en mouvement.

Trouver le type de motorisation adéquat

Quel que soit le type de mouvement de la porte de votre garage (porte basculante, sectionnelle, coulissante, battante ou enroulable), il est envisageable de faire installer des moteurs. Toutefois, tous ne seront pas adaptés et il est important de faire un point sur les différents moteurs existants avant de passer à l'achat :

  • Les moteurs à chaîne fonctionnent sur le même principe qu'une chaîne de vélo et une fois activés, ils permettent le mouvement de la porte. Ce modèle convient aux portes basculantes et sectionnelles, mais ne doit pas être installé sur des portes trop lourdes.
  • Le moteur à courroie fonctionne d'une manière assez similaire, mais se compose d'un ruban en élastomère à la place de la chaîne métallique. Il convient également aux systèmes sectionnels et basculants, avec l'avantage de disposer d'une résistance supérieure pour automatiser des portes de grande longueur et plus lourdes.
  • L'action de l'automatisme à crémaillère est assez semblable à celle du moteur à chaîne, mais dans ce cas, c'est le moteur lui-même qui se déplace sur le rail situé au plafond. On réserve donc ce moteur aux portes basculantes et sectionnelles dont l'ouverture s'effectue vers le plafond ou de façon latérale (porte coulissante).
  • La motorisation axiale est la solution utilisée pour les portes de garage à enroulement. Grâce à un moteur en forme de tube autour duquel la porte s'enroule, l'ouverture ne requiert qu'un léger espace au plafond.
  • Le moteur à bras est quant à lui assez similaire aux modèles utilisés pour l'automatisation des portails et convient uniquement aux portes de garage battantes. Grâce à des bras articulés ou à vérins positionnés sur le mur, la porte peut être ouverte à distance, bien que ce système puisse être encombrant dans les petits espaces.

Si votre porte est un modèle à enroulement ou à ouverture battante, votre choix sera donc relativement réduit. Il faudra compter de 150 à 200 € pour un kit tubulaire et environ 500 € pour motoriser votre porte battante. Pour les portes sectionnelles et basculantes, le coût moyen d'un kit de motorisation se situe entre 200 et 400 €, auquel il faudra ajouter les frais de main-d'oeuvre si vous ne procédez pas à la mise en place vous-même. Toutefois, sachez que vous pouvez réaliser des économies sur le prix de la motorisation en optant pour des moteurs solaires ou encore en profitant d'une TVA réduite de 10 % en passant par un artisan électricien pour l'achat et la pose des moteurs, après comparaison de devis.

Gagnez en confort et en sécurité en optant pour la motorisation

Pourquoi faire motoriser le portail de votre domicile ?

Vous ne souhaitez plus descendre de votre véhicule à chaque fois que vous entrez ou sortez de votre maison ? Vous aimeriez ne plus avoir à subir les fermetures intempestives de votre portail à cause du vent ? Vous désirez accroître votre protection contre les intrusions ? La motorisation de votre portail peut tout à faire répondre à vos exigences !

Grâce à une télécommande ou même directement avec votre téléphone portable, vous aurez ainsi la possibilité de gérer l'ouverture et la fermeture du portail à distance. Mais au-delà du confort procuré par la mise en place de moteurs, votre sécurité sera également accrue :

  • Seules les personnes disposant d'une télécommande (ou du code d'entrée) pourront procéder à l'ouverture du portail.
  • Les systèmes de détection d'obstacle et de paramétrage de temps de course évitent de blesser une personne qui passerait dans la zone du portail lorsqu'il est en mouvement.

Par ailleurs, il faut savoir que la motorisation est possible pour une très grande majorité de portails et de configurations (panneaux de un à plusieurs mètres, en matériaux divers comme l'aluminium, le PVC, etc.). Même dans le cas où vous disposez d'un dégagement latéral minime, d'une entrée très petite ou en pente, il existe une manière d'automatiser votre portail.

Les solutions existantes pour l'automatisation des portails

En fonction du type de portail que vous possédez (battant ou coulissant), de l'espace disponible et du prix que vous êtes prêts à dépenser, vous pourrez vous orienter vers différents systèmes d'automatisation. Pour les portails battants notamment, les moteurs disponibles sont variés et disposent chacun de leurs points forts et de leurs faiblesses :

  • La motorisation à vis sans fin, que l'on appelle parfois motorisation à vérin électromécanique, fonctionne à l'aide d'une vis insérée dans une sorte de bras, qui actionne un engrenage permettant au vantail de se déplacer. On recommande ce type de kit pour les portails en matériaux lourds (en acier par exemple) et de grandes dimensions, car il est relativement robuste.
  • Les moteurs à vérins fonctionnent sur un principe assez similaire, si ce n'est que le mouvement n'est pas purement mécanique, mais à énergie hydraulique. Tout comme les moteurs à vis sans fin, les vérins sont conseillés pour les portails imposants et lourds, et sont à éviter sur les modèles en PVC, à moins qu'ils ne soient spécifiquement adaptés à ce matériau. L'avantage majeur reste donc la résistance, mais on appréciera également le silence de ces deux types de motorisations.
  • Les kits de motorisation à bras articulés requièrent plus d'espace pour être installés mais permettent une course plus rapide et plus silencieuse encore que les moteurs à vérins. Les bras exercent une force minime sur les panneaux et permettent ainsi de les préserver, quel que soit leur matériau de fabrication (aluminium, bois, PVC ou acier). Tout comme les modèles à vérins et à vis sans fin, il faudra compter un prix minimum de 500 € pour l'achat du kit et la pose. 
  • L'automatisme à roue est principalement utilisé lorsque le terrain est en pente ou peu régulier. On installe alors des moteurs au bas des vantaux ainsi que des roues qui vont accompagner le portail dans son mouvement. Peu discrète, cette motorisation est toutefois moins onéreuse que les systèmes évoqués précédemment.
  • Le moteur enterré, bien plus esthétique puisqu'on ne le distingue presque pas, est souvent préféré lorsque l'on souhaite un système discret et que l'on est prêt à y mettre les moyens. Ce type de motorisation est le plus cher à ce jour, notamment car sa pose nécessite l'intervention d'un professionnel et la réalisation de quelques travaux de maçonnerie, et il vous en coûtera donc au moins 1000 € en moyenne. Toutefois, il s'agit d'une motorisation fiable et qui ne demande pas d'entretien, convenant aussi bien à l'aluminium, qu'au bois, au PVC ou à l'acier.

Si vous disposez d'un portail coulissant en revanche, il faudra obligatoirement vous tourner vers les moteurs fonctionnant à l'aide d'une crémaillère fixée sur le vantail. Ils fonctionnent sur tous les types de panneaux : en alu, en PVC, en bois ou en matière composite, pour les modèles de longueur réduite ou de plusieurs mètres et pour des poids très variables. Il suffira de s'intéresser à la puissance du moteur et à son mode d'installation pour bien le choisir en fonction de votre portail.

L'intégration et la configuration des moteurs de portails : faut-il passer par un professionnel ?

Puisque l'on trouve de nombreux kits de motorisation sur le marché, incluant tous les éléments indispensables à sa mise en place et au paramétrage des moteurs, on peut aisément penser que la pose de ces automatismes peut aisément être réalisée sans l'intervention d'un artisan ou d'un expert des portails. Cela est en partie vrai, notamment pour les moteurs à roue, à bras ou à vérins. Grâce aux notices et aux tutos en ligne fournis par les fabricants et d'autres utilisateurs, il est possible d'installer soi-même son portail dès lors que l'on possède quelques notions de bricolage et d'électricité.

Mais lorsqu'il s'agit de moteurs enterrés, ou si vous ne vous sentez pas en mesure de réaliser la pose vous-même, mieux vaut s'adresser à des spécialistes dont le taux horaire varie en moyenne entre 50 et 80 € (électriciens, entreprises du bâtiment spécialisées dans les portes et portails, professionnels au service des fabricants, etc.). De cette façon, vous bénéficierez de plusieurs avantages :

  • Vous êtes certain que la pose sera correctement réalisée et conforme aux réglementations en vigueur.
  • Les professionnels disposent obligatoirement d'assurances, qui vont vous couvrir durant plusieurs années en cas de problème avec la motorisation de votre portail battant ou coulissant.
  • Un professionnel pourra également vous aider à régler les différents paramètres du moteur (vitesse de course, détection d'obstacle, programmation, télécommande, etc.).

Le guide de la motorisation de portails, volets, portes de garage-2

Améliorez facilement et rapidement votre confort à domicile en motorisant vos volets

Quels systèmes choisir pour motoriser ses volets roulants ?

La très grande majorité des volants roulants peuvent être motorisés, que le coffre se situe dans le mur, dans un coffre indépendant au-dessus de la fenêtre ou dans un coffre intégré à la fenêtre. Le système à adopter et son montage varient en fonction de l'emplacement de ce coffre, mais le fonctionnement du moteur est toujours relativement le même. Il s'agit en fait d'une motorisation axiale que l'on place à l'intérieur du tube d'enroulement du volet, que l'on actionnera ensuite par le biais d'un interrupteur (motorisation filaire) ou d'une télécommande voire d'un smartphone (kit radio sans fil). 

Le choix entre ces deux systèmes de commande dépend de plusieurs facteurs :

  • Le prix que vous souhaitez investir dans la motorisation de vos volets roulants : l'automatisme sans fil est plus onéreux, surtout si vous souhaitez y intégrer une box domotique.
  • Le niveau de confort souhaité : avec une télécommande, vous pouvez contrôler vos volets n'importe où dans votre maison, tandis que les moteurs filaires nécessitent de se trouver près de l'interrupteur pour en commander l'ouverture et la fermeture. 
  • La facilité de pose : pour installer une motorisation filaire, il est indispensable de pratiquer une saignée dans le mur afin de faire passer les câbles électriques qui relieront le moteur à l'interrupteur.

Quel que soit le type de motorisation privilégié, vous êtes certain de gagner en confort, d'autant que de nombreuses options sont disponibles lorsque l'on dispose de volets électriques. On peut par exemple programmer la vitesse de descente, ajouter une détection d'obstacles, programmer le déclenchement en fonction de l'heure de la journée ou de l'ensoleillement, faire le réglage de fin de course, etc.

Bien installer les moteurs : comment procéder ?

Alors que la motorisation de portails ou de portes de garage peut parfois s'avérer complexe, les automatismes pour volets roulants sont quant à eux bien plus simples à mettre en place. Dans la plupart des cas, en consultant les notices du fabricant et ses éventuelles vidéos de présentation, vous pourrez installer et faire fonctionner vous-même les moteurs. Il suffit généralement de quelques étapes pour y parvenir :

  • Choisissez le moteur en fonction de la taille de votre fenêtre ou porte-fenêtre, du poids de vos contrevents, du diamètre et de la longueur du tube d'enroulement (à moins d'opter pour des modèles télescopiques) et de la hauteur ainsi que de l'épaisseur des lames. 
  • Démontez le coffre où se trouve le tube d'enroulement et placez le moteur selon les instructions du fabricant.
  • Coupez l'arrivée d'électricité et procédez aux branchements du moteur.
  • Remettez le courant en marche et mettez en place les différents réglages, si ceux-ci ne sont pas déjà préprogrammés par le fabricant.

Bien qu'il faille respecter certaines règles de précaution et prêter attention à chaque étape d'installation, vous pourrez donc disposer d'un nouveau volet électrique en à peine quelques heures. Toutefois, lorsque le coffre du volet roulant se trouve sur la façade extérieure de votre domicile, il faudra passer par un professionnel pour motoriser vos ouvertures existantes.

Les entreprises spécialisées dans la conception et la pose de moteurs

Les marques de motorisation de portails, volets, portes de garage sont de nos jours très nombreuses sur le marché, et il devient parfois difficile de savoir laquelle choisir. Dans un premier temps, assurez-vous que l'entreprise respecte l'ensemble des normes en vigueur pour motoriser vos ouvertures sans aucun risque et assurer leur longévité. Pensez également à la qualité du service : pour la pose ou le service après-vente, il est essentiel de pouvoir discuter avec un interlocuteur disponible et qualifié.
Enfin, intéressez-vous au domaine d'expertise du fabricant et à sa capacité à répondre à vos besoins. Tous ne disposent pas d'une offre similaire, et mieux vaut les comparer avant de faire votre choix.

Par exemple, si vous cherchez une solution silencieuse intégrant un système domotique pour votre intérieur, Somfy est l'une des marques à privilégier avec ses accessoires innovants et sa spécialisation dans la motorisation de volets, mais aussi de portes et portails. 
Si le design de l'automatisme ainsi que sa facilité d'usage sont des points majeurs pour vous, il pourra être intéressant de vous tourner vers le français Extel. Avec de nombreux produits complémentaires pour le confort et la sécurité de votre logement, l'entreprise française mise aussi sur la connectivité des équipements pour les gérer aisément à distance.
Pour la motorisation de votre extérieur, l'une des marques spécialisées qui misent sur des solutions simples et sécurisantes est Avidsen. Pour les modèles portails battants et coulissants ainsi que pour les portes de garage (à fermeture sectionnelle ou à mouvement battant), la marque propose à la fois les kits de motorisations et tous les accessoires de sécurité comme les visiophones ou les digicodes.
Si vous êtes plutôt à la recherche d'une entreprise qui dispose de longues années d'expérience dans la motorisation de portes de garage et de portails, les fabricants italiens FAAC et Came font partie des références, avec une multitude de produits et des innovations développées au fil des années.
Bien d'autres marques proposent également des produits d'automatisation de portail, de portes et de volet battant ou roulant : Nice, BFT, Profalux, etc.

Avant de prendre votre décision, n'hésitez pas à consulter les avis en ligne, à comparer les prix des kits, à demander des devis pour la pose et à prendre conseil auprès de votre électricien. Pensez également à prêter attention au stock de pièces détachées, car si un accessoire (carte électronique, télécommandes, automatisme, etc.) vient à tomber en panne, il faut pouvoir le remplacer à l'identique soit en vous rendant en boutique, soit en profitant de la livraison à domicile. 
Par ailleurs, certaines entreprises ne proposeront tout simplement pas le type d'automatisme adapté à votre volet, tandis que d'autres réuniront toutes les fonctionnalités attendues ! Prenez donc votre temps avant l'achat, d'autant que certains kits de motorisation demandent un certain investissement et mieux vaut être certain d'opter pour le produit qui vous conviendra parfaitement.

Le guide de la motorisation de portails, volets, portes de garage-3

Portes, volets et portails motorisés : comment se comporter face aux problèmes électriques ?

Même si la motorisation vous apporte des avantages indéniables, il ne faut pas oublier que comme pour toute installation électrique, un dysfonctionnement peut souvenir en cas de panne de courant. Mais alors, que faire lorsque l'électricité est coupée ?

Il faut tout d'abord savoir que les fabricants de moteurs pour portes de garage et portails ont l'obligation d'intégrer un système de déverrouillage manuel. Ainsi, vous pouvez vous reporter à la notice de votre kit de motorisation pour savoir comment ouvrir votre porte ou portail, ou faire appel au service après-vente du vendeur s'il n'y a pas d'urgence. Pour les portes de garage, on trouve généralement un cordon de débrayage qui va permettre d'actionner la porte à la main. En ce qui concerne les portails, coulissants ou battants, le système est relativement similaire : il suffit de débrayer le moteur à l'aide d'une cordelette ou d'un barillet à clé pour procéder à l'ouverture et à la fermeture sans télécommande.

Pour les volets, il n'existe pas toujours d'outil de secours manuel, mais c'est une fonction très utile à envisager avant d'acheter des volets électriques ou un kit de motorisation. La manœuvre de secours prend généralement la forme d'une manivelle à crochet, permettant d'ouvrir et de fermer le volet sans faire fonctionner le moteur. Dans tous les cas, il est déconseillé de forcer sur vos volets roulants, au risque d'endommager les lames et le mécanisme.

Quel que soit l'automatisme que vous avez choisi pour vos contrevents, votre garage ou votre portail, il peut par ailleurs être intéressant de compléter l'installation par une batterie de secours. Grâce à celle-ci, vous n'aurez plus à vous soucier des pannes d'électricité, car la batterie prendra le relais si le moteur ne peut pas être alimenté correctement.

La principale solution pour ne pas avoir à affronter ce type de désagréments reste toutefois de choisir un moteur solaire. Sans aucun branchement électrique, il fonctionne à l'aide d'une batterie qui se recharge par le biais d'un panneau photovoltaïque. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une solution très esthétique pour des volets roulants par exemple, on appréciera sans aucun doute sa facilité de mise en oeuvre.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Pour l'instant, aucun utilisateur n'a donné son avis sur cette page, soyez le premier !