Volet roulant électrique en panne : comment retirer et remplacer le moteur ?

Les volets roulants électriques ne sont pas à l’abri d’un dysfonctionnement. L’un des volets roulants qui équipent vos fenêtres ou vos portes-fenêtres montre-t-il des signes de faiblesse ?

Laisser un volet roulant défectueux bloqué en position d’ouverture peut très vite s’avérer problématique, tout particulièrement en hiver, mais également à chaque fois que vous devez vous absenter.

Avant de songer à une solution radicale telle que le remplacement complet de votre volet roulant, la première chose à faire consiste à déterminer la cause de la panne. Une simple remise des lames du tablier dans ses rails, par exemple, pourrait en effet résoudre la situation. Mais il est également possible que le problème se situe plutôt au niveau de la motorisation du volet roulant qui aurait besoin d'être changée.

Comment procéder pour isoler une panne de volet roulant motorisé ? Comment retirer le moteur pour le réparer ou le remplacer ? Quand faire appel à un professionnel ? Nous vous disons tout.

Changer la motorisation d'un volet roulant-1

Avant de changer le volet, peut-on plutôt le réparer ?

Un volet roulant coincé dans le coffre, un tablier bloqué qui refuse de descendre et de monter, un boîtier de commande qui tombe en panne… Ce sont là quelques exemples de dysfonctionnements pouvant survenir sur un volet roulant électrique motorisé.

Outre les problèmes d’alimentation électrique (coupure d’électricité, variations de courant, etc.), qui représentent la cause de panne la plus courante, le dysfonctionnement d’un volet roulant électrique peut aussi avoir d'autres origines.

Les causes possibles d’une panne de volet roulant motorisé

Les raisons possibles d’un dysfonctionnement de votre matériel peuvent être les suivantes :

  • Un problème d'alignement entre le tablier et ses rails (aussi appelés coulisses).
  • Un tablier désolidarisé de l’axe d’enroulement situé dans son coffre.
  • Une ou plusieurs lames cassées.
  • Une attache du tablier qui est endommagée.
  • Une panne du moteur.
  • Une panne de la commande (interrupteur inverseur ou télécommande).
  • Un défaut d’installation du volet roulant.

Lorsqu’un problème surgit, la première chose à faire consiste à en identifier la cause.

Attention ! Forcer sur un volet roulant qui résiste est fortement déconseillé.

Dépannage d’un volet roulant motorisé

Si vous êtes bricoleur et soigneux, vous pouvez chercher l’origine du mal et tenter d’y remédier par vous-même. Pour trouver la cause du dysfonctionnement, vous pourrez avoir à ouvrir le coffre de votre volet roulant (voir plus bas).

La réparation d'un volet roulant motorisé peut consister à changer des petites pièces endommagées (sangle, interrupteur, etc.). Le remplacement de ces éléments est facile, vous pouvez très bien le faire par vous-même. Le coût de la réparation se limitera alors à l’achat d’une ou des nouvelles pièces.

Il sera par contre plus judicieux de confier le dépannage de votre volet roulant à un professionnel dans l’un des cas suivants :

  • Le problème n'est pas facilement identifiable.
  • La ou les pièces à remplacer sont délicates ou difficiles à manier (tablier roulant trop lourd, moteur cassé, etc.).
  • L’élément défectueux est difficile à atteindre : cas d’un coffre intégré dans le mur, ou encore d’un volet roulant du type Bloc baie (volet intégré à la fenêtre, souvent en PVC).
  • La panne provient d’un défaut d’installation du volet roulant.
  • Vous n’êtes tout simplement pas à l’aise avec le bricolage.

Notons que tous les mécanismes d’un volant roulant sont réparables ou remplaçables.

Et pour prévenir les risques liés à une panne de courant, l’installation d’une batterie de secours constitue une précaution indispensable.

Faites jouer la garantie

Votre volet roulant est toujours sous garantie (constructeur et/ou de pose) ? Si oui, afin de bénéficier d’un dépannage gratuit, tournez-vous vers le professionnel qui vous a vendu ou a procédé à l’installation de votre équipement.

Si votre volet roulant automatique n’est plus sous garanti, si vous cherchez un dépanneur, faites jouer la concurrence en envoyant une demande de devis à plusieurs professionnels avant de vous décider sur lequel choisir. Les prix pouvant vite monter si le dépanneur a besoin d’acheter plusieurs nouvelles pièces, il peut parfois être plus intéressant d’opter pour un volet neuf.

Changer la motorisation d'un volet roulant-2

Changer la motorisation d’un volet roulant

Le tablier de votre volet roulant s’ouvre ou bien se ferme par à-coups ? Il reste bloqué en position ouverte ou bien en position fermée ? Le problème pourrait provenir de la motorisation.

Si vous souhaitez vous occuper vous-même du remplacement du moteur défectueux de votre volet roulant électrique, nous vous indiquons ci-après les principales étapes à suivre.

  • Étape 1 : Couper l’électricité avant toute intervention.
  • Étape 2 : Ouvrir le coffre du volet roulant.
  • Étape 3 : Dérouler complètement le tablier (c.-à-d. descendre le volet roulant), à la main si nécessaire mais sans forcer, afin d’accéder à l’axe d’enroulement qui contient le moteur.
  • Étape 4 : Démonter les attaches afin de désolidariser l’axe d’enroulement et le tablier. Veiller à maintenir fermement le tablier pour éviter qu’il ne chute.
  • Étape 5 : Retirer l’axe d’enroulement et en extraire l’ancien moteur.
  • Étape 6 : Installer le nouveau moteur au même emplacement. Vérifier soigneusement les branchements électriques.
  • Étape 7 : Fixer le tube d’enroulement.
  • Étape 8 : Fixer le tablier et passer au raccordement électrique.
  • Étape 9 : Vérifier le bon fonctionnement du volet roulant avant de refermer le coffre.
  • Étape 10 : Régler les fins de course et les butées du volet roulant, en suivant les indications de la notice d’installation de la motorisation.

Attention, l’ensemble de ces manipulations demande certaines connaissances techniques et un savoir-faire certain. Au moindre doute, faites appel à un spécialiste pour changer la motorisation de votre volet roulant. Le bon fonctionnement et la durabilité de votre volet roulant en dépendent.

Comment choisir la motorisation de votre volet roulant ?

Pour choisir le moteur adapté à la motorisation de votre volet roulant, plusieurs paramètres sont à prendre en considération :

  • La matière des lames du tablier (bois, alu, PVC, composite ou métal). Ainsi, le volet en PVC est beaucoup plus le plus léger qu’un volet en alu ou en composite. Les volets en acier ou en bois étant les plus lourds.
  • Les dimensions et le poids du volet roulant, car la puissance d’un système de motorisation ne peut supporter qu’une charge maximale à ne surtout pas dépasser, sous peine de griller le moteur.
  • Le mode de commande de votre volet motorisé : télécommande (par fréquence radio) ou commande filaire (motorisation reliée à un interrupteur par un fil).
  • La conservation ou non du tube d’enroulement existant : vous pouvez en effet choisir entre un moteur tubulaire à insérer dans l’axe du tube existant (le diamètre du moteur doit être plus petit que celui de son axe !) ou bien un nouveau tube avec motorisation intégrée.

De la dimension et du poids du volet roulant, entre autres, dépend la puissance de son moteur. Cette puissance de traction est exprimée en Newton Mètre ou Nm. Plus elle est élevée, plus la force de levage du moteur est importante.

Étant donné que le moteur d’un volet roulant électrique se choisit en fonction notamment du poids à manœuvrer, avant d’acheter un kit de motorisation, calculez d’abord le poids du tablier (surface x poids du matériau au m²).

Vous pouvez consulter les abaques des puissances en Nm pour volets roulants depuis ce lien.

À savoir : le prix d’un kit de motorisation filaire pour volets roulants s’élève entre 60 € et 250 €. Concernant le prix d’un kit de motorisation sans fil, il se chiffre en général entre 100 € et 300 €. Pour un volant roulant solaire, compter environ 500 € pour avoir un kit de motorisation. Ces prix s’entendent hors pose par un professionnel.

Nous vous recommandons également ces autres pages :