Le guide complet de la motorisation de portails

Sésame, ouvre-toi ! Grâce à la technologie, ouvrir votre portail à distance ne relève plus de la magie !

Motoriser votre portail vous permet en effet de bénéficier d’un confort incomparable. Plus besoin de sortir dans le froid ou sous la pluie chaque matin et chaque soir pour ouvrir et fermer votre portail : la domotique s’en charge pour vous !  Si la motorisation de portails est agréable, elle vous permet également de gagner en sécurité.

Si vous pensiez que pour profiter d’une motorisation, il vous faudrait changer de portail, détrompez-vous ! Il est tout à fait possible d’installer un moteur sur votre portail actuel. 

Convaincu, vous êtes actuellement à la recherche d’un système de motorisation pour votre portail ? Lequel choisir ? Il existe en effet différents types de motorisation en fonction des différents modèles de portails. Les marques sont nombreuses à proposer des solutions et les prix peuvent passer du simple au double !

Pour vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins, nous vous proposons de découvrir notre guide complet sur la motorisation de portails.

La motorisation de portails - Notre guide-1

Les différents types de portails

Des portails, il en existe de plusieurs types ! Taille, matériau, poids, robustesse : les paramètres différenciant les portails sont nombreux.

On distingue deux types de portails :

  • Les portails à battants : ils sont composés de deux ventaux (deux portes) et s’ouvrent au centre.
  • Les portails coulissants : ils sont composés d’un seul ventail et s’ouvrent en coulissant sur un rail ou une poutre télescopique.

Les portails à battants s’ouvrent généralement du côté de la propriété, même s’il est possible qu’ils puissent s’ouvrir sur l’extérieur (s’ils ne gênent pas le trottoir ou la chaussée). Ainsi, le portail à battants est choisi lorsque l’espace le permet. Si vous disposez d’un plus petit espace, il est alors préférable de se tourner vers un modèle coulissant.

Il faut toutefois noter que le prix d’un portail à battants est moins élevé que pour un portail coulissant. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter cet article : installer un portail coulissant, battant ou ouvrant ?

Les différentes motorisations de portails

La motorisation d’un portail permet d’apporter un confort à l’utilisateur, mais aussi d’améliorer sa sécurité.

Puisqu’il existe plusieurs types de portails, il existe également plusieurs modèles de motorisation pour pouvoir les automatiser. Certaines motorisations conviendront donc davantage à un certain type de portail, plutôt qu’à un autre. 

Le système à bras articulés

Cette motorisation convient aux portails à battants. L’automatisation fonctionne à l’aide de bras reliant d’un côté le ventail et de l’autre une partie du mur. Ainsi, il est nécessaire d’installer deux bras articulés pour motoriser les deux ventaux.

Si le portail à battants exige déjà de l’espace et de la profondeur, le système à bras articulés en nécessite encore un peu plus pour que l’ouverture puisse se faire sans encombrement. Ainsi, ce type de motorisation est recommandée dans le cas d’un espace suffisamment important.

Il existe des systèmes de bras électromécaniques, mais aussi des systèmes hydrauliques (qui sont néanmoins plus coûteux).

La motorisation à bras articulés est un système très utilisé pour automatiser un portail et pour cause, il comporte de nombreux avantages :

  • Il permet de respecter la couse de chaque ventail.
  • Il fonctionne rapidement.
  • Il permet de s’adapter à de nombreuses configurations de portail.
  • Cette motorisation est recommandée pour les portails en bois, en aluminium ou encore en PVC.

La motorisation à vérins

Là encore destinée pour les portails à battants, la motorisation à vérins est un système légèrement plus discret permettant d’automatiser l’ouverture et la fermeture des ventaux. Muni d’un moteur puissant, ce moteur est davantage recommandé pour les portails lourds et robustes. 

Il existe deux types de motorisation à vérins :

  • L’automatisme à vérins linéaires : ce système fonctionne à l’aide d’une vis qui tourne constamment dans des écrous. 
  • La motorisation à vérins hydrauliques linéaires : une huile est rajoutée afin d’apporter encore plus de puissance.

La motorisation à vérin concerne donc les portails lourds en fer ou en acier.

Le système d’automatisation à roues

Il est également possible d’automatiser son portail à l’aide d’un système à roues. Cette motorisation est très intéressante, car :

  • Elle est bon marché.
  • Elle est facile à installer.
  • Elle ne dépense pas beaucoup d’énergie.
  • Elle peut s’installer sur un terrain en pente.

De plus, le système à roues à l’avantage de pouvoir s’adapter à de nombreuses configurations et à de nombreux modèles de portails. Seuls les portails les plus lourds nécessiteront une motorisation plus puissante. 

Le seul inconvénient de ce système concerne l’entretien. Il faudra en effet vérifier régulièrement que rien n’entrave la course des roues. Au fil du temps, des saletés peuvent s’installer sur les roues et empêcher le bon fonctionnement de l’ouverture et de la fermeture automatisées.

La motorisation enterrée ou intégrée

Toutes les solutions de motorisation précédemment citées sont des systèmes plus ou moins visibles. Ainsi, quelque chose est rajouté au portail et cela peut déplaire à certains d’entre vous. Il est vrai que certains propriétaires apportant une attention toute particulière à l’aspect et à l’esthétique de leur portail. C’est effectivement la première chose que l’on verra de votre maison. 

Pour ceux qui souhaitent ainsi bénéficier d’une automatisation tout en conservant l’aspect originel de leur portail, la solution de la motorisation enterrée est possible. 

De cette manière, la motorisation sera placée dans une caisse de fondation qui sera elle-même placée dans le sol afin que le mécanisme soit imperceptible.

Il existe également des systèmes directement intégrés au portail qui seront eux aussi plus esthétiques.

La motorisation à crémaillère

Ce dernier type de motorisation convient à l’autre grand type de portail : le portail coulissant. Ce système fonctionne ainsi avec les portails sur rail et les portails autoportants. Ce système dispose notamment d’un poteau de guidage et d’un poteau de réception qui permet d’effectuer l’ouverture et la fermeture à distance. 

Ce système d’automatisation n’est en revanche pas toujours très esthétique et reste plus coûteux que certaines autres solutions adaptées aux portails à battants.

La motorisation de portails - Notre guide-2

Les critères pour bien choisir sa motorisation

Maintenant que vous connaissez toutes les solutions pour motoriser votre portail, comment faire votre choix ? Il est important de baser ce dernier sur des critères précis. 

Afin de vous aider à opter pour la solution de motorisation la plus adaptée à votre besoin, nous vous proposons de découvrir les principales questions à vous poser avant d’arrêter votre choix sur un modèle spécifique.

Votre modèle de portail est-il adapté à la solution choisie ?

Tout d’abord, vous devrez choisir un modèle d’automatisation adapté à votre portail. Ainsi, si vous disposez d’un portail à battants vous aurez le choix entre :

  • Une motorisation à bras articulés.
  • Une motorisation à vérins.
  • Un système à roues.
  • Un système enterré ou intégré.

En revanche, si vous disposez d’un portail coulissant, vous ne pourrez opter que pour une motorisation à crémaillère que ce soit sur un portail sur rail ou un portail autoportant.

Votre portail est-il plutôt léger ou lourd et robuste ?

Vous devez ensuite être attentif au poids et à la robustesse de votre portail. Plus votre portail sera lourd et plus la puissance de votre motorisation devra être grande. 

Le poids et la robustesse de votre portail sont très souvent en lien avec le matériau principal qui le compose. Ainsi, les portails en aluminium, en PVC ou encore en bois seront plutôt légers. Un moteur trop puissant risque d’être inadapté. 

En revanche, les portails en fer ou en acier devront être motorisés à l’aide d’un système puissant.

Quelle est la longueur de votre portail ?

Les mesures de votre portail rentrent ensuite en considération dans le choix de votre motorisation.

Veillez à ce que la solution d’automatisation choisie corresponde à la longueur de vos ventaux.

De combien d’espace disposez-vous autour de votre portail ?

Selon l’espace dont vous disposez autour de votre portail, certains systèmes ne pourront pas s’adapter. La motorisation à bras articulés demande par exemple de l’espace pour une ouverture et une fermeture sans obstacle. Gardez en tête le fait que votre portail ne doit pas empiéter sur le trottoir ou la chaussée.

Si vous ne disposez pas de beaucoup d’espace, une motorisation enterrée sera alors la solution.

Quelle vitesse sera la plus adaptée à vos attentes ?

N’oubliez pas de vous renseigner sur la vitesse de votre motorisation. Certains d’entre vous sont plus patients que d’autres. Si vous ne souhaitez pas attendre longtemps que votre portail s’ouvre ou se ferme, vous devrez choisir une solution rapide et puissante.

Il faut cependant faire attention à respecter la course des ventaux. 

Combien de fois par jour l’ouverture et la fermeture de votre portail seront-elles sollicitées ?

Tâchez ensuite de choisir une automatisation adaptée à la cadence d’ouverture de votre portail. 

Vous devrez choisir une motorisation importante et efficace si votre portail est fortement sollicité au cours de la journée.

De quel budget disposez-vous pour l’automatisation de votre portail ?

Votre budget conditionnera bien sûr également votre choix. Chaque motorisation a un coût différent et selon les différentes marques, le prix d’une motorisation peut passer du simple au double.

Nous vous conseillons de faire la part des choses entre l’entrée de gamme à partir de 300 € et le haut de gamme, dix fois plus cher. 

L’esthétique est-elle un critère important pour vous ?

Enfin, un dernier critère à prendre en compte lorsque vous choisirez votre motorisation est l’esthétisme. Interrogez-vous sur cet aspect. 

Si l’esthétisme de votre portail est un critère important pour vous, il faudra songer à opter pour un modèle enterré qui ne changera pas l’aspect visuel de votre portail.

Pour encore plus de détails, nous vous invitons à consulter cette page : bien choisir la motorisation de son portail.

La motorisation de portails - Notre guide-3

L’installation de la motorisation

Lorsque vous aurez choisi votre motorisation, il faudra encore l’installer pour pouvoir profiter de ses avantages. Certains dispositifs demandent des travaux et ne peuvent être installés rapidement. Il sera parfois nécessaire de se faire installer une motorisation de portail par des professionnels.

D’autres systèmes sont beaucoup plus simples à installer et vous pourrez vous en charger vous-même. Pour cela, il faudra toutefois veiller à respecter certaines étapes :

  • Pour commencer, lisez attentivement la notice fournie par le constructeur.
  • Enterrer le câble d’alimentation dans une gaine orange à environ 50 cm de profondeur.
  • Repérer la distance séparant les gonds de l’arrête de la face interne du pilier.
  • Percer les trous pour insérer les vis de fixations.
  • Veiller à ce que la hauteur d’installation des moteurs ne dépasse pas 1 mètre du sol.

La gamme de prix pour la motorisation de son portail

Comme vous avez pu le remarquer, il existe de nombreuses solutions de motorisation pour votre portail. Il est ainsi bien difficile de répondre à la question : combien coûte la motorisation d’un portail ? 

Le prix d’un tel système va en effet dépendre de beaucoup de critères :

  • Le type de portail.
  • Le modèle de motorisation choisi.
  • La marque. 
  • La puissance et les fonctionnalités de la motorisation. 

Ainsi, pour chaque type de motorisation de portail, vous pourrez trouver des solutions d’entrée de gamme et des solutions haut de gamme. Néanmoins, pour vous donner un ordre d’idée, le prix d’une motorisation est compris entre :

  • 500 à 3000 € pour une motorisation à bras.
  • 350 à 1000 € pour une motorisation à vérins.
  • 600 et 700 € pour une motorisation à roues.
  • 1000 et 3000 € pour une solution enterrée.

Nous vous conseillons ainsi de comparer les prix entre les différentes marques pour bénéficier d’une motorisation au meilleur tarif. D’une manière générale, opter pour un dispositif de milieu de gamme est plus sûr pour s’assurer d’un bon rapport qualité/prix.

Les principales marques proposant la motorisation de portail

Nous évoquions plus haut les différentes marques qui commercialisaient des solutions de motorisation pour portail. Quelles sont-elles ?

Parmi les principales entreprises proposant des systèmes d’automatisation de portail, on retrouve :

  • Somfy : entreprise française leader sur le marché.
  • Avidsen : entreprise française filiale du groupe Smart Home International.
  • Came : constructeur italien leader sur le marché de la motorisation de portail à battants.
  • Faac : entreprise italienne pionnière dans le domaine.
 Nous vous recommandons ces autres pages :

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Pour l'instant, aucun utilisateur n'a donné son avis sur cette page, soyez le premier !