Motorisation de portail : les différentes solutions

Vous en avez assez de sortir de votre véhicule à chaque fois que vous voulez ouvrir ou fermer votre portail ? La solution est la motorisation ! Grâce à cet outil de domotique, vous gagnerez en confort et en sécurité

Cependant, tous les portails ne sont pas identiques et il en va de même pour leur motorisation. Lorsque l’on est novice dans ce domaine, difficile de s’y retrouver. Il existe en effet plusieurs types de motorisation pour votre portail et selon son poids, son matériau ou vos besoins, il est important de choisir le type de motorisation le plus adapté. 

Vous avez pour projet de motoriser votre portail ? N’hésitez pas à consulter notre guide ! En plus de la motorisation de votre portail, vous pourrez ajouter des options très utiles tels qu’un visiophone, un système d’alarme ou encore un détecteur de présence.

Pour choisir la bonne solution à votre projet, nous vous proposons de découvrir les différents types de motorisation aujourd’hui proposés en analysant leur fonctionnement et leurs principales caractéristiques.

Les types de motorisation de portail-1

La motorisation des portails battants

Motoriser son portail permet de pouvoir contrôler son ouverture et sa fermeture à distance : un véritable confort surtout lorsque la météo n’est pas de votre côté. À l’aide d’une télécommande ou encore d’un badge, vous pourrez ouvrir et fermer votre portail sans avoir à sortir de votre véhicule. Il en va de même lorsque des invités arrivent chez vous : plus besoin de sortir pour aller leur ouvrir. 

Que vous disposiez d’un portail neuf ou ancien, l’installation d’une motorisation est possible. Il suffit de trouver la bonne motorisation, adaptée à votre portail. 

Vous disposez d’un portail à battant (ou à vantaux) ? Voici les solutions de motorisations les plus adaptées

La motorisation à bras articulés : le plus commun

La motorisation à bras articulés est composée de deux vérins électriques qui prennent appui sur le pilier maçonné d’un côté et sur le portail de l’autre côté. Il existe des systèmes électromécaniques (environ 500 €) et des systèmes hydrauliques (jusqu’à 2000 €).

Idéale pour les portails moyens et les portails lourds, la motorisation à bras articulés est une solution très appréciée. Elle comporte en effet de nombreux avantages :

  • Fonctionnement rapide.
  • Respecte la course des vantaux.
  • Sollicite peu les fixations.
  • S’adapte à des vantaux jusqu’à 2,3 mètres.
  • S’adapte à de nombreuses configurations.
Pour quels types de portails ? Les bras articulés conviendront parfaitement aux portails en aluminium, en PVC ou encore en bois.

La motorisation à vérins : pour les portails lourds

Pour des portails plus lourds, il sera plus intéressant d’opter pour une motorisation à vérins. Il existe plusieurs types de mécanismes à vérins :

  • Automatisme à vérins linéaires : une vis tourne de façon continue à l’aide d’un moteur électrique à l’intérieur d’écrous qui sont mis en places sur les vantaux.
  • Motorisation à vérin hydraulique linéaire : fonctionne sur le même principe que le système précédent, mais une huile est ajoutée pour apporter plus de puissance.
Pour quels types de portails ? Ce mécanisme est recommandé pour les portails lourds et robustes. Il est donc idéal pour des vantaux en acier ou en fer.

Le système à roues : le moins coûteux

Le système à roue permet une installation simple sur un portail neuf ou ancien. Il s’agit simplement d’installer un moteur actionnant des roues qui elles-mêmes ouvriront les battants.

Les avantages de ce système :

  • Le prix : même si les prix varient selon les modèles, ce système reste bon marché.
  • La possibilité d’installation sur un terrain en pente : les roues fonctionnent même sur les terrains possédant une légère pente.
  • L’économie d’énergie : ce système n’est pas énergivore. 

En revanche, le système à roue comporte quelques inconvénients notamment concernant l’entretien : il faudra en effet être attentif à ce qu’aucun gravier ou d’autres encombrants ne viennent gêner la rotation.

Les types de motorisation de portail-2

Pour quels types de portails ? Ce système peut s’adapter à tous types de portails, sauf peut-être les plus lourds.

L’automatisme enterré : la solution la plus esthétique

Pouvoir bénéficier de la motorisation sur son portail est un réel confort pour une ouverture et une fermeture simplifiée, cependant certains mécanismes sont très voyants et imposants. Si vous souhaitez conserver l’esthétique originale de votre portail, la solution de la motorisation enterrée est alors la plus adaptée puisqu’elle est imperceptible !

Dans ce cas, la motorisation est en effet placée dans une caisse de fondation, elle-même placée sous terre. Il est possible de trouver des motorisations enterrées à piston ou encore à vérin (les deux étant très puissantes).

Les avantages :

  • Un esthétisme conservé.
  • Une facilité d’entretien.
  • Un gain de place dans des endroits où les autres systèmes ne peuvent pas être installés à cause d’un manque d’espace.
  • Pannes très rares.

En revanche, l’installation de ce type de motorisation sera plus simple sur un nouveau portail que sur un ancien (en raison des travaux pour enterrer le mécanisme). L’automatisme enterré est également un système coûteux (entre 1000 et 2000 €).

Pour quels types de portails ? Le mécanisme peut s’adapter à de nombreux modèles de portails même si les plus légers peuvent être parfois incompatibles.

Le saviez-vous ? Il existe également des portails à motorisation intégrée. Ici aucun mécanisme n’est ajouté, le portail est construit de façon à être automatisé  !

Nous vous conseillons également de consulter cet article : la motorisation de portail à vis sans fin.

La motorisation des portails coulissants

Peut-être que vous n’avez pas de portail battant ou que vous envisagez plutôt de vous tourner vers un modèle coulissant. Ayant besoin de moins d’espace, ce type de portail séduit de plus en plus de personnes. 

Le portail coulissant peut lui aussi être motorisé afin de permettre une ouverture et une fermeture à distance. Pour cela, deux solutions sont alors possibles.

La motorisation sur rail 

Certains portails coulissants sont des portails sur rail. Pour pouvoir automatiser ce type de portail, il faudra installer une motorisation à crémaillère. À l’aide d’un poteau de guidage et un poteau de réception, le moteur à crémaillère permet le mouvement du portail.

En termes de prix, la motorisation sur rail reste légèrement plus coûteuse que pour un portail à battant. Il faudra compter entre 300 € pour l’entrée de gamme jusqu’à 1000 € pour les modèles les plus performants.

L’inconvénient de ce modèle est le fait que la crémaillère ne soit pas toujours très esthétique.

Le système autoportant

Le système autoportant est une motorisation plus fréquente pour les entreprises que pour les particuliers même si cela se vérifie de moins en moins aujourd’hui.

Plutôt que de coulisser sur un rail, ce modèle de portail coulisse sur une poutre télescopique

Pour automatiser ce type de portail, il sera nécessaire de se munir, tout comme pour le portail sur rail, d’un moteur à crémaillère qui fonctionnera également à l’aide d’un poteau de guidage et d’un poteau de réception.

Les prix ne diffèrent donc pas d’un système sur rail à un système autoportant. Les prix seront compris entre 300 € et 1000 € environ.

Nous vous recommandons ces autres pages :