Portail et motorisation : les travaux d’installation

Vous en avez assez de sortir de votre voiture pour ouvrir et fermer votre portail ? Installer un dispositif de motorisation promet davantage de confort, mais aussi de sécurité à sa maison. Cette installation implique des travaux électriques au prix conséquent, d’où l’importance de ne pas se lancer à l’aveuglette dans un tel projet. 

Après avoir signé le meilleur devis auprès d’un professionnel, l’installation de la motorisation du portail intervient. Selon l’agencement du portail de sa maison, les matériaux utilisés et le budget que nous pouvions y consacrer, le type de motorisation doit être finement choisi. Pour faciliter vos choix, voici nos recommandations et conseils en vue d’une installation sereine de votre portail électrique flambant neuf. 

Se faire installer une motorisation de portail-1

Motorisation de son portail électrique : gagnez en confort de vie

Par défaut, un portail est installé sans moteur, et doit ainsi s’ouvrir et se fermer à la main. Si ce système d’ouverture est ancré dans notre façon de faire, il peut toutefois s’avérer contraignant sur le long terme. De plus en plus difficile à utiliser pour les personnes vieillissantes, le poids d’un portail ne va pas toujours de pair avec la condition physique de son utilisateur. Sans compter que les personnes à mobilité réduite se voient dans l’incapacité de l’ouvrir de façon autonome. L’avantage de taille est donc de pouvoir rester dans sa voiture au moment de l’ouverture et de la fermeture du portail électrique. On gagne ainsi grandement en temps tout en étant protégé contre les éventuels aléas climatiques

Alors, pourquoi se laisser séduire par un portail avec moteur ? Outre ce pur aspect physique, un portail disposant d’un dispositif de motorisation garantit bien plus de sécurité qu’un portail classique. En effet, dès fermeture du portail, l’automatisme du verrouillage est actionné. De ce fait, les risques d’intrusions extérieures se voient considérablement diminués. Certains portails motorisés incluent un détecteur d’obstacles, empêchant à la porte de rentrer en contact avec un objet ou un individu. Notez également que faire de tels travaux engage un certain prix, mais assurera une belle valorisation de votre maison en vue d’une revente. 

En matière de portail avec moteur, deux modèles sont proposés aux particuliers : le portail à battants ou le portail coulissant. Au-delà du choix d’ouverture, les portails se distinguent par les matériaux utilisés, leurs tailles, leurs formes voire leurs finitions et couleurs. Il est ainsi important d’identifier parfaitement le modèle de son choix en amont des travaux électriques. 

L’installation d’une motorisation d’un portail à battants : ce qu’il faut savoir avant de faire les travaux

Si vous optez pour un portail électrique battant, plusieurs types de moteurs sont envisageables. Le moteur enterré est une solution très discrète. Dissimulé sous le sol, ce système motorisé a l’avantage de ne pas impacter l’esthétisme de la maison. Le dispositif étant enfermé dans un boîtier, une isolation optimale contre l’encrassement est assurée. En matière de budget, il faut compter généralement entre 1000 € et 3000 €. 

Un autre type de motorisation concerne le portail à vérin. Très répandu, ce système de motorisation est idéal pour les portes relativement lourdes. Ce système motorisé est incompatible avec le portail coulissant ; ce sont les portails vantaux qui sont les plus aptes à recevoir une telle motorisation. Moins cher que la motorisation précédente, comptez entre 350 € et 1000 €. Les particuliers optant pour un portail battant ont également la possibilité de se tourner vers une motorisation à bras mécaniques. Simple et rapide à installer, ce système motorisé reste assez encombrant. Un prix variant de 350 € à 3000 € sera alors à prévoir. 

Les choix des motorisations sont vastes et variés. Vous pouvez également vous orienter vers un moteur intégré. Ce moteur ne peut s’installer dans un portail déjà présent, mais doit faire l’objet de l’acquisition et l’installation d’un tout nouveau portail électrique. Très similaire au moteur enterré, cette motorisation engendre toutefois un prix conséquent. Seul le devis d’un professionnel permettra de relever un prix précis inhérent à l’installation. Enfin, la motorisation à roue est une solution rapide à installer, et au prix plus léger. Toutefois, l’esthétisme de ce dispositif est peu reluisant à cause de la forte visibilité de son automatisme. 

Se faire installer une motorisation de portail-2

Portail coulissant : deux types de motorisation 

Si vous souhaitez privilégier un portail coulissant, il faudra choisir entre une motorisation autoportée ou avec présence d’un rail au sol. Par définition, un portail coulissant fait gagner de la place dès lors qu’il est ouvert. Son seul vantail coulisse ainsi sur le côté, soit un encombrement réduit. En revanche, ce type de portail oblige une largeur suffisante sur les côtés.

Le principe de la motorisation autoportée est de soumettre un portail ne touchant pas le sol, mais au vantail suspendu. Cette disposition est principalement destinée aux sols dont l’installation d’un rail est complexe. Par exemple, un sol en pente ou un terrain non plat empêcheront la fixation d’un rail. De plus, l’esthétisme d’un portail électrique autoporté est bien plus intéressant. Ce portail se mue grâce à la présence d’une crémaillère, soit un gain de temps indéniable lors de son installation. Notez toutefois que les portails lourds sont peu enclins à intégrer un tel automatisme. En ce qui concerne le prix, un portail coulissant autoporté coûte entre 300 € et 1000 €.

L’autre dispositif de motorisation concerne le portail battant avec un rail au sol. Il s’agit sans conteste du système de motorisation le plus plébiscité par les particuliers. Son fonctionnement se fait par le biais d’un rail posé au sol à l’arrière des poteaux du portail. C’est là que va coulisser le vantail, et donc ouvrir et fermer le portail électrique. La motorisation du portail va permettre d’actionner le moteur à crémaillère et déplacer ce même vantail. Le système de motorisation à rail est idéal pour les portails coulissants. PVC, bois, alu ou acier, n’importe quel matériau est compatible. L’avantage du rail est de réduire les risques de déformation du portail, si bien que le sol soit parfaitement plat. Le cas contraire rendrait impossible son installation. Le prix est le même que le portail autoporté. Là aussi, un devis par un professionnel reste le meilleur moyen de chiffrer l’installation de sa motorisation. 

Nous vous recommandons ces autres pages :