8 critères afin de choisir la bonne motorisation pour son portail

Motoriser son portail, c’est s’offrir le confort de pouvoir ouvrir et fermer son portail à distance ! Pratique non ? Et ce encore plus lorsque la météo n’est pas votre allié ! En plus de vous apporter ce grand avantage, un portail motorisé est également un excellent gage de sécurité pour votre maison.

Mais comment en profiter alors que vous n’avez pas le budget (ou tout simplement pas l’envie) de changer de portail ?

Bonne nouvelle : il est possible d’installer directement une motorisation sur un portail ancien. Pas la peine d’acheter un nouveau portail pour bénéficier des avantages que la motorisation peut apporter !

Mais attention. Il existe plusieurs types de motorisation et il convient de choisir celle qui sera la plus adaptée à votre portail. Motorisation à bras ou à vérins ? Pour vous, ces termes sont du chinois ? Quelle motorisation s’adapte à un portail en aluminium ou en bois ?

Pas de panique ! Nous vous avons préparé un article regroupant les 8 critères les plus importants lorsqu’il s’agit de choisir la motorisation de son portail. Espacement, types de portails, prix, vitesse ou encore aspect esthétique : décortiquons ensemble les différents paramètres de la motorisation de portail.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre guide sur la motorisation de portails.

Bien choisir la motorisation de son portail-1

Le modèle de votre portail

Le premier critère important concernant le choix de votre motorisation repose tout d’abord sur le type de portail dont vous disposez à la maison !

Avant même de vous intéresser à la motorisation en elle-même, vous devez en effet être attentif au modèle de portail que vous souhaitez motoriser. Il existe en effet plusieurs modèles différents :

  • Les portails battants : ils sont dotés de deux ventaux.
  • Les portails coulissants : le portail coulisse sur un rail ou un système autoportant. 

Selon la situation, que votre portail soit un portail battant ou un portail coulissant, le choix de la motorisation sera différent. 

Pour les portails à battants, vous devrez vous tourner vers :

  • Une motorisation à bras articulés : c’est le système le plus communément utilisé. Une partie est reliée au portail tandis qu’une autre partie est reliée au mur. À noter que ce type de motorisation nécessite de l’espace.
  • Une motorisation à vérins : puissante, cette motorisation est adaptée aux portails lourds et robustes.
  • Une motorisation à roues : bon marché, le système sur roues est un moyen économique de motoriser son portail.
  • Une motorisation enterrée ou intégrée : invisible, cette motorisation est la solution la plus esthétique.

Pour les portails coulissants en revanche, vous aurez le choix entre :

  • Une motorisation sur rail, fonctionnant avec un moteur à crémaillère.
  • Un système autoportant, permettant de faire coulisser le portail sur une poutre télescopique.

Le poids, la longueur et la robustesse de votre portail

Le second critère à prendre en compte lorsque vous choisirez votre motorisation concerne le poids et la longueur de votre portail ainsi que sa robustesse. 

Ce sont en effet ces critères qui permettront de définir la puissance maximale de votre motorisation. Ainsi, les moteurs à vérins ne seront pas adaptés aux portails trop légers en PVC ou en aluminium par exemple. Votre portail doit en effet pouvoir supporter la puissance de traction engendrée par le moteur.

Au contraire, un portail en fer ou en acier devra être motorisé à l’aider d’un système puissant puisque ces types de matériaux sont plutôt lourds.

Bien choisir la motorisation de son portail-2

Le sens d’ouverture de votre portail

Avant de faire votre choix, soyez également attentif au sens d’ouverture et de fermeture de votre portail. Veillez à ce que la motorisation que vous choisirez soit bien compatible avec ce critère. 

Pour les portails à battant, il faudra prévoir deux motorisations (une par ventail). Il est alors ainsi possible de contrôler l’ouverture et la fermeture en n’ouvrant qu’une seule porte lorsque cela est utile.

L’espace disponible pour votre portail

Il est important d’être très attentif à l’espace dont vous disposez autour de votre portail. Certaines motorisations ne pourront pas s’adapter aux petits espaces. C’est notamment le cas des moteurs à bras articulés qui ont besoin de profondeur pour être ouverts et fermés.

Pour les petits espaces, il est plus intéressant de se tourner vers une motorisation enterrée ou intégrée pour les portails à battants ou directement vers un portail coulissant. Pour plus d’information concernant ce sujet, nous vous conseillons de consulter cet article : la motorisation de portail avec peu de place.

Votre budget

Un autre critère qui pourra vous aider à faire votre choix concerne le budget que vous souhaitez allouer à la motorisation de votre portail. Si les prix diffèrent selon les marques, certains modèles restent généralement plus coûteux que d’autres. 

Pour vous donner un ordre d’idée concernant les prix des différentes solutions de motorisation, vous devrez compter :

  • Autour de 600 € pour un moteur à roues.
  • Entre 350 € et 1000 € pour une motorisation à vérins.
  • Entre 500 et 3000 € pour une motorisation à bras.
  • Entre 1000 € et 3000 € pour une motorisation enterrée.

Il faut également savoir que certaines motorisations sont plus lourdes en termes de travaux nécessaires à effectuer, ce qui engendre des coûts supplémentaires. 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter cet article : les meilleures marques de motorisation de portail

La vitesse d’ouverture de votre portail

Voilà un critère qui se base sur votre patience : la vitesse d’ouverture et de fermeture de votre portail. Dans ce domaine, toutes les motorisations de portail ne se ressemblent pas et les plus impatients d’entre vous pourront s’agacer d’attendre chaque matin et chaque soir que leur portail n’en finisse plus de s’ouvrir.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, il sera alors important de vérifier la vitesse d’ouverture fournie par votre motorisation.

La cadence d’ouverture de votre portail

Combien de fois par jour allez-vous solliciter l’ouverture et la fermeture de votre portail ? La cadence d’utilisation est également un critère à prendre en compte dans le choix de votre motorisation. 

Certains moteurs seront en effet plus adaptés à une ouverture fréquente (portail de parking, bureau, entreprise, etc.). Si vous ne choisissez pas un moteur adapté, ce dernier risque de s’user très rapidement.

L’esthétique de votre portail

Enfin, le dernier critère qui peut être important pour certains d’entre vous concerne l’esthétique de votre portail une fois qu’il sera motorisé. Certaines motorisations sont en effet assez voyantes et peuvent quelque peu casser le style de votre portail.

Il serait dommage d’avoir passé du temps et de l’argent à trouver le portail idéal pour finalement modifier son apparence à cause de sa motorisation. 

Pour remédier à ce problème, il existe deux solutions :

  • L’automatisme enterré : le moteur est placé dans une caisse de fondation, elle-même enterrée dans le sol.
  • La motorisation intégrée : si vous êtes à la recherche d’un portail, vous pouvez directement opter pour un portail à motorisation intégrée. 

Dans les deux cas, le système de motorisation sera imperceptible et l’esthétisme de votre portail ne sera pas modifié

Nous vous recommandons ces autres pages :

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Pour l'instant, aucun utilisateur n'a donné son avis sur cette page, soyez le premier !