Portail ouvrant ou à battants : tout savoir sur l’automatisation à vis sans fin

Vous projetez d’acquérir un nouveau portail automatique ouvrant ou à battants, et vous vous posez la question de savoir quel type de motorisation de portail choisir ? Vous souhaitez automatiser un portail ouvrant ou à battants existant, afin de ne plus devoir sortir de votre voiture pour ouvrir votre portail, surtout par temps de pluie ou de froid ?

En fonction de vos besoins et des caractéristiques de votre portail à battants, vous avez le choix entre 5 systèmes d’automatisme de portail :

  • Automatisme à bras.
  • Automatisme à vérin linéaire, qui peut être à vis sans fin, hydraulique ou pneumatique.
  • Automatisme à roues.
  • Automatisme enterré.
  • Automatisme intégré au portail.

Dans cet article, nous allons plus particulièrement nous intéresser à la motorisation de portail à vis sans fin, à ses avantages et à ses inconvénients, ainsi qu'aux précautions à prendre lors de son installation.

Mais avant d’aller plus loin, voyons tout d’abord ce qu’est une motorisation de portail à vis sans fin.

La motorisation de portail à vis sans fin-1

Motorisation de portail à vérins à vis sans fin

Principe de fonctionnement du vérin à vis sans fin

Ce type d’automatisme à vérins est basé sur le principe d’une vis sans fin (tige plus ou moins longue qui, tout comme une vis, comporte une denture hélicoïdale), actionnée par un moteur électrique qui la fait tourner. Sur la vis, qui est fixe, va se déplacer le chariot d’entraînement du portail. En fonction du sens dans lequel tourne la vis, le chariot en se déplaçant va :

  • Soit exercer une pression sur les battants (ou l’ouvrant), provoquant alors leur fermeture.
  • Soit exercer une traction sur les battants (ou l’ouvrant), ce qui entraînera au contraire leur ouverture.

Notons que le système à vis sans fin est logé dans le vérin. Ce dernier consiste en un tube cylindrique en métal solidement fixé, via des pattes de fixation, d’une part sur un battant de portail, et d’autre part sur le pilier qui supporte le battant en question. Si le portail comporte deux battants, alors un vérin vient se placer sur chaque battant.

Une fois l’automatisme en place, la commande de l’activation des vérins, en vue de l’ouverture ou de la fermeture automatisée du portail, peut ensuite se faire via une télécommande ou tout autre accessoire.

Les différents types de vérins

Il est à préciser qu’il existe trois types de vérins :

  • Le vérin électrique, qui tourne à l’électricité. C’est la catégorie de vérins à laquelle appartient le vérin à vis sans fin.
  • Le vérin hydraulique, qui fonctionne avec une huile sous pression.
  • Le vérin pneumatique, qui marche avec de l’air comprimé.

Dans tous les cas, un kit d’automatisation de portail à deux vantaux comprendra : deux moteurs (aussi appelés motoréducteurs), une centrale de commande raccordée au secteur et des accessoires (télécommandes, feu clignotant, antenne, etc.).

Avantages de la motorisation à vis sans fin

La motorisation à vérins à vis sans fin peut être installée aussi bien sur un portail neuf que sur un portail existant. Ce système d’automatisme procure en outre d’autres avantages, parmi lesquels :

  • Un encombrement moindre comparé à celui des motorisations à bras.
  • L'existence de vérins de différentes tailles, adaptées à toutes les tailles de vantaux.
  • Un prix moindre par rapport à d’autres types d’automatismes pour portails battants (à bras, à roues, enterré), ceci s’entend hors prix du portail et d’installation. Prix : de 200 à 600 € en entrée et milieu de gamme.
  • Une fonction d’arrêt automatique de la marche des battants dès qu’un obstacle (personnes, animaux, objets) est détecté.
  • Les différentes options de personnalisation de la motorisation (force du moteur, vitesse accélération/décélération, temps de réaction à l’obstacle, etc.).
  • La possibilité de déverrouiller le mécanisme en cas de coupure du courant grâce à une clé.

Ce système est toutefois quelque peu voyant, son moteur étant assez imposant. Si vous trouvez les vérins inesthétiques, vous pourriez vous tourner vers d’autres types de motorisations nettement plus discrètes, telles que celle enterrée ou celle intégrée au portail.

La motorisation de portail à vis sans fin-2

Précautions à prendre avant l’installation du système

Avant de procéder à l’achat et au montage d’un automatisme à vis sans fin, assurez-vous au préalable, entre autres, que :

  • La motorisation que vous souhaitez acquérir supporte bien le poids et la longueur des vantaux.
  • Votre portail soit bien solide et en parfait état. Ce type de motorisation est en effet plutôt réservé aux portails lourds et robustes (en acier notamment) ou de grandes dimensions. Ceci en raison de la force importante que le motoréducteur exerce sur les gonds, et de ce fait des risques de déformation et de détérioration du portail s’il est fabriqué dans un matériau fragile (aluminium, PVC, bois, etc.).
  • Les piliers qui supportent votre portail soient suffisamment volumineux pour pouvoir y placer la motorisation.
  • Les piliers et les gonds soient en parfait état (aucune rupture ni fissuration, fluidité de l’ouverture du portail, etc.).
  • Des butées d’arrêt au sol en ouverture et en fermeture, bien ancrées et adaptées au poids du portail, soient présentes.
  • La structure murale ne présente aucun signe d’affaiblissement (fissuration, etc.).
  • L’écart de positionnement entre le bord du pilier et celui du vantail respecte bien les conditions d’installation du produit.
  • Vos vantaux ne comportent plus de système de fermeture manuel, car ce sont les vérins qui se chargeront d’assurer le maintien de la fermeture du portail.
  • Votre équipement puisse bénéficier d’une alimentation de 220 volts. Autrement dit, prévoir des travaux parfois importants afin d’amener (et d'enfouir) des câbles d’alimentation jusqu’à votre portail.

Bref, non adaptée à tous les types de portails, la mise en place d’une motorisation de portail à vis sans fin nécessite un savoir-faire certain, notamment pour amener le câblage d’alimentation jusqu’à la motorisation.

Pour le reste, si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur averti, il est fortement recommandé de confier l’installation de votre motorisation à un professionnel.

Notons que certaines marques de motorisation de portails, telles que Extel et Advisen, proposent des modèles d’automatisme à vis sans fin que l’on peut coupler avec un visiophone ou un interphone. Une fois que vous êtes sûr de l’identité de votre visiteur, ce système vous permet d’ouvrir votre portail à distance, depuis le confort de votre salon, qu’il vente ou qu’il pleuve.

Nous vous recommandons également ces autres pages :

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Pour l'instant, aucun utilisateur n'a donné son avis sur cette page, soyez le premier !