Les bons gestes et les astuces qui protègent votre chez-vous

Les bons gestes et les astuces qui protègent votre chez vous

Pour que votre Home sweet home le reste, s’équiper en accessoires de protection est la première étape. Mais pour éloigner les escrocs et cambrioleurs en tous genres de votre propriété, il ne faut pas oublier les bons gestes et les astuces recommandés par les forces de sécurité, les associations de consommateurs et les experts en sécurité.

Dans tous les cas, il faut être prévoyant et astucieux. N’oubliez pas que les cambrioleurs, eux, passent souvent devant chez vous. Ils peuvent par exemple repérer les lampes à minuterie. En partant, vérifiez à deux fois les fermetures de vos accès, surtout la porte de garage si elle communique avec votre domicile.

Prenez note !

→ Dans une zone sensible, la porte blindée est un équipement idéal.

→ La porte de garage demande une vigilance particulière. Si elle est motorisée, le déverrouillage manuel ne doit pas être facilement accessible. Si elle s’ouvre manuellement, pensez à rajouter une serrure de sécurité ou une serrure électrique.

 

Adoptez aussi les bons gestes lors de l’installation de vos équipements de surveillance ou de protection, pour optimiser vos travaux et disposer d’un écosystème durable :

  • Ne posez pas vos détecteurs d’ouverture ou de mouvement sur des surfaces en métal, près d’un radiateur ou d’une cheminée, ni face à un miroir. Faites également attention aux cloisons et aux rideaux ;
  • Si vous effectuez vos installations dans le cadre de gros travaux de rénovation, optez pour un réseau entièrement câblé, raccordé à votre secteur et déployé vers vos prises classiques.

 

Les attitudes à avoir chaque jour

Les objets de valeur

En votre absence, pensez à protéger vos biens et vos objets de valeur : on parle ici de l’argent, des bijoux ou de votre matériel informatique. Ne laissez pas d’objet précieux ou de valeur devant les fenêtres, à la vue de tous. Mieux, ne déposez pas de grosse somme d’argent chez vous.

Pour les bijoux, les objets d’art et le matériel informatique, cachez-les judicieusement. Évitez les astuces désormais bien connues des cambrioleurs (le four…). Si vous conservez tous ces objets chez vous, effectuez un inventaire complet, photographiez chaque objet, gardez-en les factures. Cependant, la location d’un coffre dans un établissement bancaire ou l’achat d’un coffre domestique sont recommandés. Difficiles à fracturer, ces derniers dissuadent les voleurs.

Les ajouts matériels qui renforcent vos accès

Grilles aux fenêtres, barreaux sur les volets, verre feuilleté sur les porte-fenêtres… Tout est bon pour dissuader et ralentir le visiteur indésirable. Si votre porte est en bois, construite en plusieurs panneaux, faites vérifier les charnières et pensez au bloc-portes blindé. Pour tous ces ajustements, n’hésitez pas à solliciter l’intervention d’un professionnel.

 

Vous vous absentez quelques temps

 

Déplacement professionnel, congés… Ne prêtez pas le flanc aux cambrioleurs, ne leur donnez pas d’indice de votre absence. Annoncez votre départ de vive voix - jamais de message écrit, de publication sur les réseaux sociaux…- à votre entourage proche, vos voisins, et c’est tout. Signalez votre absence à la police ou à la gendarmerie de votre secteur.

Demandez aux personnes de confiance précédemment citées de vider votre boîte aux lettres régulièrement. Une boîte qui déborde signifie domicile vide pour le cambrioleur toujours à l’affût d’une mauvaise action. Renforcez l’illusion de votre présence en programmant allumage et extinction lumineuse au cours de la journée.

Une fois en congés, pour profiter pleinement de votre séjour ou vous concentrer sur votre déplacement professionnel :

  • Ne diffusez aucune information au sujet de votre déplacement sur les réseaux sociaux : dates, horaires, localisation… ;
  • Si vous disposez d’une ligne téléphonique fixe, ne laissez aucune indication sur votre répondeur. Faites un renvoi d’appel.

 

Le dispositif « Tranquillité vacances »

 

Selon votre zone de résidence, contactez la Police Nationale ou la Gendarmerie avant la période où vous serez absent de votre domicile. Dans le cadre de ses missions, les patrouilles de policiers ou de gendarmes effectueront des rondes de surveillance à proximité de votre habitation.

En cas d’anomalie, vous avez l’assurance d’être prévenu vous ou un proche de confiance resté sur place. Ainsi prévenu, vous avez le moyen de déléguer si des travaux s’imposent : remplacer des serrures, faire un inventaire rapide éventuel de vos biens, prendre les premiers contacts avec les assurances…

Pour être certain que la Police Nationale ou la Gendarmerie puissent effectuer une surveillance pendant votre absence, rendez-vous au commissariat ou à la brigade les plus proches. La demande doit être effectuée plusieurs jours avant la période d’absence, minimum 48 heures avant.


Lire le prochain article : Les différentes alarmes présentes sur le marché

Lire le prochain article : Les différentes alarmes présentes sur le marché

Voir l'Annexe III : Protéger son domicile : les conseils de la Gendarmerie Nationale

Voir l'Annexe IV : La question des assurances