Protéger son domicile, nos experts répondent à vos questions

Où en est-on dans le secteur de la protection du domicile chez Maisonic ? Quels sont les produits phares, les choses à savoir et les projets de l’entreprise pour que vous soyez pleinement satisfait de vos équipements ? Kévin Baillot, chef produit, et Guillaume Bougrine, chef du marketing, répondent à vos questions.

 

Protéger son domicile, nos experts répondent à vos questions
 

Combien de références pour protéger son domicile trouve-t-on sur le site Maisonic ? Quels sont les produits phares plébiscités par vos clients, et pourquoi ?

GB - Si on parle de sécurité avec un visiophone, une caméra et des alarmes, on recense au bas mot une centaine de produits en vente en e-commerce, dans les grandes surfaces de bricolage et bien sûr, le site Maisonic. Parmi ces solutions, plusieurs se distinguent et sont des produits phares de notre catalogue.

Parmi les produits qui séduisent le plus nos clients, on trouve des produits connectés ; l’association avec le smartphone est un argument de poids pour le confort et la sécurité des clients. Ainsi, on retrouve un bon exemple de ce type de solutions avec le Philips Connect 2 (réf. 531036).

En plus de la connexion, certains produits proposent d’autres fonctionnalités. Par exemple, Philips Link (réf. 531034) est sans fil et autonome sur batterie. De son côté, le visiophone Extel Wave (réf. 720313) est sans fil ; il possède un écran.

Il n’y a que l’option « connecté » qui séduit les clients ?

GB - Non, car d’autres produits présents sur Maisonic sont plébiscités pour d’autres critères tout aussi importants. A titre d’exemple, le portier vidéo Extel Code (réf. 720309) s’impose chez nos clients par sa souplesse et sa simplicité. D’une part, il utilise un clavier à code intégré, d’autre part il peut se fixer encastré ou en saillie.

De son côté, le Thomson Smart Bracket II (réf. 512263) offre la technologie Smart Bracket, qui permet de brancher son visiophone sans la moindre anicroche ! A cette simplicité s’ajoute la fonction Smart RFID. Avec le badge éponyme, vous ouvrez votre portail et/ou votre serrure ou gâche électrique.

Tout ceci forme un ensemble cohérent. Maisonic propose de rendre la maison connectée accessible à tous. Avec de tels produits, les clients sont satisfaits et passent très facilement le cap de l’habitat domotisé. Objectif atteint !

Peut-on faire le point sur les caméras vendues sur Maisonic ?

GB - Oui, car plusieurs de nos solutions font leurs preuves sur le marché de la surveillance et de la protection. Nous sommes actuellement concentrés sur les caméras qui protègent des zones à l’extérieur de votre domicile. L’intérêt pour ce type de produits est simple : en équipant votre propriété dehors, vous agissez avant la tentative d’intrusion. Les dommages sont évités.

Par exemple, nous commercialisons HomeCam Outdoor (réf. 127052), qui est une caméra extérieure filaire compatible avec tout l’écosystème Avidsen Home. Ça signifie que votre projet d’habitat connecté est concret, facile à mettre en place, et surtout qu’il prend soin de votre confort et de votre sécurité. Avec HomeCam Battery (réf. 127070), nous allons encore plus loin dans la démarche de sécurité et de confort en ajoutant un volet environnemental. Cette caméra extérieure est alimentée par un panneau solaire fourni. Et comme il n’y a pas de câble à tirer, l’installation est on ne peut plus simple.

C’est le moment de parler d’une sortie attendue chez Thomson, la caméra extérieure  Rheita100 ?

KB - Cette caméra est une solution prometteuse, prête à répondre à toutes vos attentes. On n'a jamais vu sur le marché un tel concentré d’innovation et de fonctionnalités au service de votre sécurité ! Ainsi, Rheita100 (réf. 512511) est capable de :

  • La reconnaissance de silhouette, qui permet à la caméra de suivre ce qui bouge, mais avec pertinence. Le mouvement d’une branche d’arbre ou la course d’un chat ne déclencheront pas l’alarme, tandis que la présence d’une silhouette, si.
  • L’interopérabilité entre la caméra, l’alarme et le système domotique sera effective.

De nombreuses autres compétences sont installées sur cette même caméra. Vous pourrez compter sur :

  • Une large couverture visuelle, une portée performante ;
  • Une surveillance omnidirectionnelle ;
  • Une vision nocturne et trois modes d’éclairages ;
  • Une détection de mouvement ;
  • Une sirène fortement dissuasive.

Pourquoi choisir une solution de sécurité chez Maisonic plutôt que de souscrire à un abonnement chez une entreprise de télésurveillance ?

GB - Dans le cas d’une intrusion, si vous êtes abonné à une solution de télésurveillance, voici le déroulé possible des événements : un gardien va être appelé et ce dernier va vérifier la véracité de l’effraction et vous contacter. Vous pourrez ensuite appeler les forces de l’ordre. Quel temps perdu ! Nos solutions sont plus simples, elles prennent des photos, enregistrent des vidéos, déclenchent des sirènes, … Il ne vous reste plus qu’à appeler la Police Nationale ou la Gendarmerie. En conclusion, sachant qu’un cambriolage ne dure que quelques minutes, nous sommes beaucoup plus réactifs.

KB - La levée de doute permise par nos caméras est aussi un argument de poids. Même si les agents d’une société de protection peuvent appeler les forces de l’ordre, il y a toujours un intermédiaire, vous. Vous serez forcément consulté. Si vous avez choisi nos produits, c’est vous seul qui vérifiez qui est chez vous, c’est un intermédiaire en moins. Et puis, vous reconnaîtrez toujours mieux les visiteurs, indésirables ou non, prévus ou non. De la même manière, vous connaître toujours mieux votre chez vous que l’opérateur d’une société. La levée de doute est plus évidente, plus naturelle.

Ajoutons que le coût d’un dispositif de télésurveillance est plus élevé que que celui d’une caméra, même riche en options. Enfin, avec un produit Avidsen ou Thomson par exemple, vous faites le lien avec votre habitat connecté. Par exemple, en cas d’intrusion, vous renforcez la levée de doute en allumant vos lumières. Vous identifiez, vous dissuadez avec un éclairage dissuasif. Cette combinaison n’est pas faisable avec une société de télésurveillance.

Venons-en aux accessoires de surveillance et de protection. Maisonic propose des détecteurs d’ouverture de portes et de fenêtres. Peut-on imaginer que ces détecteurs peuvent se placer, par exemple, dans un tiroir dans lequel les enfants ne doivent pas fouiller ?

GB - Techniquement on peut, mais est-ce que ça vaut le coup si votre enfant vient juste jeter un coup d’oeil ? Cela risque d’être bizarre si la sirène se déclenche !

KB - Je dis pareil, mais dans le cas où par exemple, vous voulez sécuriser la pharmacie, cela peut ne pas suffire. Si vous recevez une notification au bureau et que votre enfant ouvre l’armoire à pharmacie, que faire ? Alerter la nounou ? Et s’il est autonome ? Je pense que quand la situation le demande (placard des médicaments, des produits ménagers…) il faut penser surtout à éviter que l’enfant n’ouvre le placard ou le tiroir.

Restons avec les accessoires. Vend-on des accessoires de protection localisée, pour équiper par exemple un local technique, un garage, ou la cabane au fond du jardin ?

GB - Nous proposons des mini-alarmes autonomes qui se déclenchent quand elles sont armées et que la porte s’ouvre. Regardez aussi les caméras autonomes qui peuvent s’installer partout et qui sont équipées de détecteurs de mouvement. Là aussi, nous proposons des produits intelligents : ils ne réagissent pas au mouvement des feuilles par exemple, car ils ne fonctionnent que sur la température corporelle. Un être à 37° s’approche, il sera repéré.

Pour la vision nocturne, les caméras offrent-elles toutes la vision infrarouge ?

KB - En effet, toutes disposent de LEDs dédiées à la vision de nuit. C’est une option systématique sur nos produits depuis 6-7 ans.

Comment être certain que son achat est aux normes pour la sécurité de son domicile ?

KB - Tous ont reçu la certification CE. Pour le reste des certifications que l’on peut trouver sur internet, nous restons prudents. Par exemple, le temps estimé pour neutraliser un équipement qui débouche sur une appréciation n’est pas reconnu de la même manière en Europe. Nous sommes présents sur d’autres marchés qui ne comprendraient pas cette classification qui a un coût. Enfin, il ne faut pas confondre. Dans le cas des alarmes, la certification concerne l’installation, non le produit en lui-même. Or, nous vendons des produits à installer soi-même.

Quelles sont les démarches à effectuer pour être en règle avec la règlementation ?

GB - Avec les produits connectés, tous nos articles sont en parfait accord avec la règlementation européenne RGPD sur la protection et la conservation des données personnelles. Nous sommes donc obligés de cacher les données utilisateurs ; en outre, les usagers auront la garantie que ces données ne seront pas exploitées pour d’autres activités que le service promis par le produit. 

KB - En ce qui concerne la CNIL et l’utilisation de l’image d’un tiers, ce n’est pas le produit en lui-même qui demande une autorisation, mais l’usage que vous comptez en faire. Ainsi, plusieurs cas de figure sont détaillés par la loi. Si vous filmez chez vous ou à l’intérieur de votre propriété. Si vous filmez des gens qui viennent chez vous - du personnel notamment (nounou, jardinier), vous devez les prévenir, ne pas les filmer en permanence pendant leur travail et vous devez en informer la CNIL. Pour filmer la voie publique - les abords de votre domicile - une autorisation préfectorale est obligatoire. Notez bien que le motif doit être important. La Préfecture accorde ce genre d’autorisation en cas d’attaque terroriste, ou pour surveiller une école. Pour surveiller votre voiture, et le voisin bien évidemment, c’est non ! Et heureusement !

On entend bien que les modèles connectés ont le vent en poupe. Ils sont automatiquement reliés à un smartphone. Mais qu’en est-il de la compatibilité avec les PC ?

KB - Actuellement, ce type de configuration est ingérable. Les rares modèles qui l’ont proposé par le passé ont été peu efficaces. Notre service SAV constatait que la mauvaise utilisation ne venait pas de la caméra, mais du fonctionnement du PC. La connexion est trop aléatoire et dépend du modèle du PC. Pour les smartphones, on a globalement trois familles. Avec les PC, c’est trop vaste. Le smartphone est l’outil le plus complet et le moyen le plus élémentaire. Cependant, la question n’est pas totalement fermée. Nous prévoyons, à long terme, des modèles qui pourraient fonctionner grâce à un navigateur.

Et pourquoi ne pas imaginer la sonnette connectée, c’est-à-dire la simplicité du carillon avec le confort de l’utilisation à distance ?

KB - Nous y travaillons aussi, pour la marque Extel ! L’idée qui nous anime, c’est de proposer un produit intermédiaire. En effet, le carillon qui coûte quinze euros n’offre que des options élémentaires, tandis que les visiophones ont un panier moyen à 150 euros. Entre les deux budgets, on pourrait imaginer une sonnette connectée aux alentours de 60 euros. C’est en cours de réflexion.

Plus généralement, quels sont les projets en matière de sécurité pour Avidsen ? Quelles innovations pointent leur nez sur ce marché en plein essor ?

KB - On travaille sur la reconnaissance faciale, qui permettrait d’identifier les visages des visiteurs, indésirables ou non, qui se présenteraient au portail. Cette option sera installée sur la caméra Thomson Rheita50. Cependant, ce produit demandera une certaine phase d’apprentissage, le temps que les visages connus soient mémorisés par Rheita50.

GB - Nous travaillons aussi sur d’autres caméras et nous projetons de renforcer le volet sécurité compris dans l’écosystème AvidsenHome. Le produit emblématique de ce travail, c’est la caméra HomeCam 360 (réf.127051). Cette caméra connectée s’intègre parfaitement à un habitat connecté par Avidsen et travaille de concert avec de nombreux accessoires au service de votre sécurité. L’accent mis sur ce type de produits explique - en partie - le fait que nous ne souhaitons pas nous orienter vers la télésurveillance.

 


Lire l'article sur les serrures

Retrouvez l'ensemble de nos articles sur la sécurité :

  1. La serrure, première étape de la protection de votre domicile
  2. Votre visiophone est un outil de sécurité passive
  3. Motorisations de portails et autres sécurisations de vos accès
  4. Les bons gestes et les astuces qui protègent votre chez-vous
  5. Les différentes alarmes présentes sur le marché
  6. Les caméras, point central de votre sécurité domestique

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Sav en france
02 47 34 08 80 (non surtaxé)
Livraison gratuite
Dès 50€ en point relais
Paiements sécurisés
CB, Paypal, 3X sans frais
Questions sur votre commande
02 47 34 08 88 (non surtaxé)