Les composants d'une motorisation

Un kit de motorisation est composé d’un ou plusieurs moteurs, couplés à des réducteurs, qui diminuent la vitesse du moteur si nécessaire. Vous retrouvez également une carte électronique pour gérer la commande des moteurs et enfin, divers accessoires qui permettent de piloter et sécuriser l’installation.

Parmi les motoréducteurs (moteur et réducteur donc), on distingue trois catégories : ceux qui fonctionnent sous 12V, ceux qui fonctionnent sous 24V et ceux qui fonctionnent sous 230V. Attention : la tension des moteurs n’est pas nécessairement similaire à la tension d’alimentation et d’installation. La tension d’alimentation des moteurs est indépendante de la puissance, chaque tension a ses avantages et ses inconvénients.

 

Les composants en détail

L’alimentation

Pour l’alimentation, il faut savoir que la majorité des cartes électroniques passent par un transformateur qui reçoit du 230V (primaire) qui ensuite délivre du 12V ou du 24V (secondaire). Dans le cas des motorisations 12V/24V, le transformateur alimentera l’ensemble de l’installation ; dans le cas des motorisations 230V, il n’y a pas de transformateur, les moteurs seront alimentés directement en 230V.

Il n’y a pas beaucoup de différences entre les kits 12V et 24V. Dans les deux cas, vous pouvez associer une batterie de secours, qui vous permet d’accéder à votre propriété même en cas de panne de courant. Vous pouvez déjà retenir que les motorisations 12V/24V pourront être associées à un kit d’alimentation solaire, contrairement aux motorisations 230V. Ce pack écologique et économique comprend une batterie et un panneau photovoltaïque. Opter pour un kit solaire avec une motorisation 12V est plus fréquent et c’est aussi le moins cher avec cette tension.

Si vous avez un gros portail (on parle de gros portail coulissant à partir de 300 kilos, et de gros portail battant à partir de 100-150 kilos), préférez une motorisation 230V. Cependant, il sera impossible d’avoir une batterie de secours. En cas de coupure de courant, il vaut donc mieux disposer d’une clé de débrayage manuel à votre domicile. Autre point important : l’arrêt en cas d’obstacle. Les motorisations 230V comprennent obligatoirement cette option. Il est cependant vivement conseillé d’ajouter des éléments complémentaires pour votre sécurité :

  • Un jeu de photocellules ;
  • Un jeu de barres palpeuses qui interrompront le courant du moteur du portail.

 

La carte électronique


C’est le cerveau de votre motorisation. Elle va gérer le fonctionnement des moteurs, déterminer leur sens de rotation et assurer la sécurité de l’installation. C’est la télécommande, le badge, le clavier à code… de votre motorisation qui envoient vos instructions à la carte électronique.

Le moteur

C’est la partie la plus importante de votre installation. Les vantaux vont bouger grâce à lui. Le moteur électrique tourne rapidement, couplé à un engrenage qui permet d’augmenter le couple et réduire la vitesse de rotation. C’est grâce à cet équilibre moteur rapide/engrenage que le bloc moteur est aussi appelé motoréducteur. Enfin, il y a un troisième élément au bout de l’engrenage : le pignon qui va actionner le bras articulé, le piston, la vis sans fin ou la crémaillère.

Conseils Maisonic sur la thématique motorisation:

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Sav en france
02 47 34 08 80 (non surtaxé)
Livraison gratuite
Dès 50€ en point relais
Paiements sécurisés
CB, Paypal, 3X sans frais
Questions sur votre commande
02 47 34 08 88 (non surtaxé)