À quel niveau de bruit s'attendre lorsque l'on chauffe sa maison avec un poêle à bois ?

Vous souhaitez opter pour une solution de chauffage économique, esthétique et peu bruyante dans le but de diffuser la chaleur dans une petite pièce ou de disposer d'un appareil d'appoint ? Faire le choix d'un système de poêle à bûches peut satisfaire vos attentes, grâce à sa facilité d'utilisation, son fonctionnement sans électricité et à l'absence de ventilateur, qui en font un chauffage plus silencieux que les modèles de poêles à granulé

Ses nombreux avantages en font en effet un appareil très bien adapté aux pièces de vie, d'autant qu'il apporte une réelle touche décorative. Le poêle à bois peut ainsi être installé et utilisé là où vous le souhaitez (en prenant néanmoins en considération sa puissance et sa capacité à diffuser la chaleur) sans que vous ne soyez véritablement dérangé par son bruit. Découvrez plus en détail les caractéristiques acoustiques du poêle à bûches et apprenez à détecter les problèmes qui peuvent causer des bruits incommodants.

Niveaux sonores des poêles à bois-1

Les poêles à bûches, un type de chauffage silencieux pour votre intérieur

Bien que le poêle à bois qui émet de la chaleur grâce à la combustion de bûches ne soit pas toujours adapté à toutes les pièces et à une utilisation quotidienne à cause de son autonomie réduite notamment, il n'en demeure pas moins un appareil intéressant en termes de prix, de rendement, d'énergie propre mais aussi de niveau sonore. 

Tout d'abord, contrairement aux poêles à granulés, le fonctionnement d'un poêle à bois traditionnel permet de s'affranchir des éléments qui s'avèrent bruyants. En effet, les poêles à bûches dispersent la chaleur par convection naturelle (contrairement à la convection forcée) et ne disposent donc pas de système de ventilation, qui peut émettre jusqu'à 50 décibels. Il existe toutefois des poêles à bûches dotés d'un ventilateur pour disperser la chaleur émise dans d'autres pièces de la maison, ce qui peut rendre votre produit moins silencieux, sans que cela n'engendre un niveau de décibels contrariant.
Par ailleurs, là où un appareil à pellets émet du bruit parce qu'il nécessite une vis sans fin et un creuset dans lequel tombent les granulés, le modèle à bois classique requiert simplement un foyer où disposer les bûches, réduisant ainsi considérablement les nuisances sonores. 

De plus, l'installation d'un poêle à bûches est généralement recommandée pour chauffer de façon ponctuelle ou en complément d'autres appareils de chauffage. Ainsi, si certains petits bruits émis par le poêle peuvent s'avérer dérangeants, vous savez que vous n'aurez pas à subir ces désagréments tout au long de la journée ni de manière quotidienne. Mais contrairement aux poêles à pellets, les modèles à combustion de bûches ne permettent pas la programmation de l'allumage et de l'extinction ou le choix de la commande à distance. Il ne sera donc pas possible de mettre l'appareil en marche pendant votre absence et de profiter d'une pièce à température idéale, couplée à un silence total, une fois que vous aurez regagné votre foyer.

Enfin, le principal bruit émis par un poêle à bois provient du crépitement des bûches et du mouvement de la flamme. Plutôt considéré comme agréable que dérangeant, ce son ajoute de l'authenticité à votre poêle et n'atteint pas un niveau excessif de décibels, vous permettant de vaquer à vos occupations sans être dérangé (regarder la télévision, lire, etc.). Si toutefois ce fond sonore vous pose problème, il faudra alors probablement envisager l'utilisation d'un autre mode de chauffage, car il est difficile de s'y soustraire !

Niveaux sonores des poêles à bois-2

Votre poêle à bois est trop bruyant : quelles solutions pour y remédier ?

Bien que les poêles à bois soient réputés pour être silencieux, certains modèles auront un niveau sonore plus élevé que d'autres et des dysfonctionnements peuvent causer des bruits dérangeants.

C'est pourquoi, au moment de l'achat, il est judicieux de comparer les niveaux de bruit des différents poêles. S'ils ne sont pas disponibles sur chaque fiche produit, n'hésitez pas à demander au fabricant ou au revendeur de tester le poêle à bois dans des conditions réelles. Vous pourrez de cette façon vous faire une idée plus précise du niveau acoustique du poêle et déterminer quels appareils conviendraient au mieux à vos attentes.

Toutefois, il n'est pas rare que des bruits plus ou moins intenses émanent du poêle. Cela peut survenir dans le contexte d'un fonctionnement normal de l'appareil, notamment lors du tirage qui engendre la combustion des bûches ou quand une différence de température survient au moment de l'ouverture de la porte du poêle. De même, un bruit peut se faire entendre lorsque le vent passe dans les conduits qui permettent l'évacuation de fumées. Dans ce cas, il reste possible de minimiser le niveau sonore en procédant à des installations spécifiquement étudiées pour empêcher le vent de s'introduire et de provoquer un bruit gênant.
Dans d'autres situations, la présence de bruits peut traduire un problème d'installation ou de fonctionnement de votre poêle à bûches ou de votre cheminée. Il faudra alors procéder à plusieurs vérifications pour tenter de réduire la gêne sonore : 

  • Assurez-vous que les conduits ne soient pas trop encrassés par la suie, auquel cas il faudra procéder à un ramonage. Pour éviter ce type de désagréments, il est important de bien déterminer la puissance optimale du poêle par rapport à votre besoin de chauffage avant l'achat et de réaliser un entretien régulier vous-même ou en faisant appel à un professionnel.
  • Vérifiez que le conduit de tirage est bien adapté à la taille de votre poêle et si cela s'avère nécessaire, demandez l'installation d'un réglage de tirage, qui vous aidera à rendre votre poêle à bois plus silencieux et vous permettra également de mieux gérer la puissance et les performances de combustion de votre appareil de chauffage.
  • Pensez à inspecter le joint de la porte vitrée du poêle. En cas d'usure par exemple, l'étanchéité et l'isolation phonique ne seront plus optimales et vous percevrez certains bruits jusqu'alors inaudibles.

Si aucune de ces astuces ne vous permet de mettre fin au bruit dérangeant de votre poêle à bois, il faudra alors vous diriger vers l'entreprise qui a réalisé l'installation ou vers le fabricant du poêle. Ces professionnels seront en mesure de vous conseiller sur les dispositions à prendre et sur les éventuelles pièces du système de chauffage qui font défaut.

Nous vous recommandons ces autres pages :