Les différentes catégories de poêles à bois

Le bois est sans nul doute l'une des sources d'énergie les moins chères du marché, comparativement au prix du fioul, du gaz et de l'électricité. Il est donc normal de constater le retour en force du poêle à bois d'autrefois, toujours en acier ou en fonte, mais modernisé et remis au goût du jour pour prendre en charge le chauffage des habitations d'aujourd'hui.

Également appelés poêles à bûches, les poêles à bois traditionnels permettent de bénéficier d'une chaleur rapide, douce, naturelle, économique et écologique. Cependant, le grand nombre de modèles et de marques disponibles impose d'effectuer un tour d'horizon complet de chaque type d'appareil pour bien choisir son poêle à bois et se diriger vers un modèle adapté à ses besoins, mais aussi à la configuration et aux contraintes de sa maison. De la même manière que pour les poêles à granulés, les poêles à bûches modernes offrent de nombreuses possibilités en matière de design et de style, permettant ainsi une intégration facile et esthétique au sein d'un logement, tout en contribuant à la réalisation d'économies d'énergie, du fait du très bon rendement de la combustion dans un poêle à bois actuel.

Les types de poêles à bois-1

Quel type de combustion choisir ?

Souvent comparés, ou même confondus avec les poêles à granulés, les poêles à bûches se distinguent des appareils de chauffage à granulés sur un point important : ils n'ont pas besoin d'être raccordés à une source d'électricité et ne sont donc pas dépendants des pannes et des coupures éventuelles. Ils fonctionnent et apportent de la chaleur aussi longtemps qu'ils sont alimentés en bûches de bois. 

De grandes différences existent également au niveau du type de combustion utilisé pour transformer les calories émissent par la combustion des bûches en une chaleur confortable et réconfortante si l'on tient compte du fait qu'il est toujours agréable de pouvoir regarder une belle flambée de bois. Les différents types de combustion utilisés pour le fonctionnement des poêles à bûches de bois sont les suivants :

  • Le poêle à combustion classique : basée sur la technologie des anciens modèles de poêles à bois, la combustion traditionnelle fonctionne sous la forme d'un foyer fermé par une porte en vitrocéramique. Le rendement de ce type d'appareil de chauffage s'étale entre 50 % et 75 % selon les modèles. S'ils présentent l'avantage d'un prix moins élevé, les poêles à bûches classiques sont en revanche à l'origine de rejets polluants plus importants. Leur conception simple les destine à un usage de chauffage d'appoint, assurant uniquement le chauffage de la pièce de son installation. Pour bénéficier d'une version plus moderne et disposant de plus de puissance, le choix d'un modèle à inertie peut s'avérer être judicieux, dans la mesure où la présence de matériaux réfractaires à l'intérieur du foyer permet une diffusion plus uniforme et sur la durée de la chaleur.
  • Le poêle à bois double combustion, ou post-combustion : pour ce type de poêles à bois, la combustion est améliorée et dite " complète ". Le foyer principal, qui abrite le feu, est équipé d'une chambre secondaire dont la fonction est de brûler les gaz qui résultent de la combustion primaire. Cette post-combustion émet elle aussi de la chaleur, améliorant la puissance de chauffage, mais permet aussi d'avoir des rejets plus propres et une consommation de bûches moins importante. Les poêles à bois à double combustion affichent donc un meilleur bilan écologique et une meilleure autonomie, à quantité de bois utilisé égale. Leur prix à l'achat est logiquement plus élevé que celui des poêles classiques, tout comme leur installation.
  • Les poêles à combustion turbo : dérivée de la double combustion, la combustion turbo repose sur l'ajout d'un ventilateur pour permettre une meilleure extraction et diffusion de la chaleur. Le principal avantage est de pouvoir obtenir plus rapidement une montée en température de chauffage dans la maison, tandis que l'inconvénient le plus souvent signalé vient de l'obligation de brancher le poêle à une prise électrique située à proximité, comme pour un poêle à granulés.

Les types de poêles à bois-2

Les styles de poêles à bois

Il est également possible de classer les poêles à bois en fonction de leur style de conception, critère impactant leur esthétique et les matériaux utilisés pour leur conception :

  • Le poêle de masse à longue inertie : également appelé rustique ou scandinave, ce type de poêle est conçu avec des matériaux qui conservent la chaleur. Le corps de chauffe est généralement en acier et le foyer est recouvert de pierres réfractaires, dont le rôle est de restituer progressivement la chaleur quand la montée en température est effectuée. Pouvant être à double ou triple paroi, les poêles de masse ont de nombreux avantages, à commencer par leur bonne autonomie et leur capacité à assurer le chauffage de grands volumes. Pour ce qui est des inconvénients, il sont plus volumineux et plus lourds, leur prix est plus élevé et leur puissance de chauffe est limitée autour de 25 kW.
  • Le poêle à bois traditionnel en acier et fonte : il s'agit ici du poêle à bois le plus simple dans sa conception et du type le plus courant dans les habitations anciennes. Reposant sur une diffusion de la chaleur par convection, le foyer simple leur permet une rapide montée en température, mais leur faible capacité à stocker la chaleur handicape leur rendement et leur puissance. Leur installation est donc prioritairement réservée à une fonction de chauffage d'appoint, à petit prix.
  • Le poêle à bois contemporain en acier : généralement rond et en acier, ce poêle à bûche est axé sur le design et l'esthétique. Ils affichent de grandes ressemblances avec les poêles à granulés de bois, reconnus pour leur aspect moderne et facilement intégrable au style général d'une maison. Il est également possible de trouver des modèles de poêles à bois de type cheminée, à forte ressemblance avec une vraie cheminée, comme leur nom l'indique.

En fonction de la puissance et du rendement (label flamme verte), l'achat et l'installation d'un poêle à bûches en bois peuvent être éligibles aux aides financières ou au crédit d'impôt mis en place dans le cadre de l'amélioration des performances thermiques des habitations et de la transition énergétique.  

Nous vous recommandons ces autres pages :