Les modes de fonctionnement et de programmation d'un poêle à granulés

Les principes de fonctionnement d'un poêle à granulés lui permettent d'afficher un excellent rendement énergétique de 90 %, supérieur à celui d'un poêle à bois classique. Ce rendement s'explique par les capacités propres au combustible utilisé, les granulés de bois, mais également par la conception innovante des poêles à granulés ou à pellets.

Même s'il existe des différences entre les types et les modèles de poêles à granulés, il est possible de trouver des dénominateurs communs expliquant comment la puissance d'un tel appareil de chauffage permet d'obtenir rapidement une montée en température d'une ou plusieurs pièces de la maison. Bien comprendre ces grands principes est quasiment une obligation pour savoir comment installer et utiliser son poêle à granulés. Une bonne connaissance de son poêle à granulés est également une condition indispensable pour bénéficier de la température souhaitée.

Par ailleurs, savoir utiliser correctement tel ou tel mode intelligent, économique en énergie ou programmé permet de maîtriser la consommation en granulés tout en profitant de la chaleur au moment où l'on en a besoin.

Fonctionnement et programmation d'un poêle à granulés-1

Le fonctionnement d'un poêle à granulés bois, étape par étape

Voici comment fonctionne un poêle à granulés, qu'il s'agisse d'un poêle ventilé, d'un poêle canalisable, d'un modèle à convection ou d'un poêle hydraulique, qui se distingue par sa réserve d'eau permettant de fournir de l'eau chaude sanitaire.

La combustion des granulés de bois

Les granulés, ou pellets, sont fabriqués à partir de sciure de bois et sont un biocombustible dont le rendement élevé s'explique par un taux d'humidité très faible. Un système de vis sans fin achemine les granulés depuis le réservoir jusqu'à la chambre de combustion afin de fournir automatiquement le combustible nécessaire pour obtenir la température demandée.

L'allumage du feu est réalisé par une bougie d'allumage ou une résistance électrique selon les modèles, tandis qu'un ventilateur est en charge de l'apport d'air frais permanent pour permettre la combustion des granulés de bois et la continuité de la puissance de chauffe des poêles.

La diffusion de la chaleur

La chaleur obtenue par la combustion des granulés est diffusée à proximité du poêle par convection, pour les poêles de ce type, ou par air pulsé par un ventilateur pour les modèles ventilés. Pour un chauffage destiné à plusieurs pièces de la maison, l'émission de chaleur passe par l'installation de gaines souples dans lesquelles un second ventilateur diffuse l'air chaud à destination de ces pièces éloignées du poêle à granulés bois.

Dans le cas d'un poêle à pellets hydraulique, ou thermo poêle, il est possible de profiter de la chaleur émise pour alimenter un réseau existant de radiateurs à eau, un plancher chauffant, ou le circuit d'eau chaude sanitaire. La consommation en granulés est plus élevée pour ce type de poêle en raison de la puissance de chauffage qui leur est demandée pour fournir l'ensemble de ces fonctions.

L'évacuation des fumées

Il existe deux manières de gérer l'évacuation des fumées extraites du foyer par ventilation vers l'extérieur, élément indispensable au bon fonctionnement en toute sécurité d'un poêle à granulés de bois :

  • Par un conduit de cheminée classique avec une évacuation des fumées située sur la toiture, à une distance d'au moins 40 cm du faîtage.
  • Par une ventouse en façade, uniquement pour les modèles de poêles à granulés dits étanches.

Fonctionnement et programmation d'un poêle à granulés-2

Choisir un mode de fonctionnement et de réglage

La majorité des poêles à granulés actuels est équipée d'un régulateur électronique couplé à une sonde, permettant d'obtenir la température et le niveau de confort thermique demandé via les réglages. Ces réglages sont propres à chaque marque et chaque type de poêle, mais les grandes lignes de leur fonctionnement sont les mêmes : l'utilisateur peut accéder à un réglage de la température de chauffage, réglage qui détermine la vitesse d'acheminement des granulés de bois vers la chambre de combustion et la puissance du système de ventilation pour diffuser la chaleur obtenue par cette combustion des granulés. 

Il est donc indispensable de se référer à la notice d'utilisation fournie avec les poêles à pellets afin de déterminer le meilleur réglage, celui en mesure de vous faire profiter d'une température idéale dans un logement tout en réalisant des économies d'énergie. Seule la bonne connaissance des particularités de son poêle à granulés bois permet de profiter des avantages d'un tel type d'appareil de chauffage, avantages qui sont nombreux, comme vous pourrez le constater en consultant ce tableau comparatif des différents types de poêles.

La programmation d'un poêle à granulés de bois

Si vous envisagez l'achat et l'installation d'un poêle à granulés pour assurer le chauffage de votre maison, il est fortement conseillé de s'orienter vers un modèle proposant des possibilités de programmation. Le fait de pouvoir programmer à l'avance ou en son absence un poêle à granulés est effectivement indispensable pour profiter au maximum de son potentiel de chauffage tout en maîtrisant la consommation de chaque granulé.

La programmation de l'heure d'allumage ou de fin de fonctionnement est une fonction essentielle, mais qui reste basique et doit être complétée par d'autres modes de programmation. Idéalement, un bon poêle à granulés de bois doit pouvoir vous proposer les fonctions suivantes, en appuyant simplement sur une touche du tableau de bord :

  • Un mode absence : cette fonction ne nécessite normalement aucun réglage supplémentaire et permet de maintenir une température minimale dans le logement avec une consommation de granulés elle aussi minimale pour gagner en autonomie. Le niveau de température est généralement fixé autour de 15° par les fabricants de poêles à granulés, mais peut être modifié par l'utilisateur. 
  • Un mode économie : active automatiquement l'arrêt de la combustion des granulés dès que le niveau de température de chauffage demandé est atteint. Cet en grande partie grâce à cette fonctionnalité que les poêles à granulés s'avèrent capables d'assurer le confort thermique et la consommation réduite qui font d'eux des types de chauffage écologiques et économiques permettant de bénéficier d'aides financières de l'état pour leur achat et leur installation.

Pour conclure, il est toujours préférable de faire le choix d'un poêle à granulé disposant d'alertes de sécurité, comme des messages pour une porte restée ouverte ou le signalement du fait que la trémie soit quasiment vide et nécessite un remplissage en granulés.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Pour l'instant, aucun utilisateur n'a donné son avis sur cette page, soyez le premier !