Tout sur la maintenance et le ramonage d’un poêle à granules

Si vous souhaitez acquérir, faire installer et utiliser un poêle à granulés de bois pour chauffer votre domicile, vous devez prendre en compte les diverses contraintes que représentent son entretien et son ramonage. Ces questions ainsi que leur prix doivent d’ailleurs absolument être abordés avec le vendeur et l’installateur avant l’achat et lors de l’installation d’un nouvel appareil de chauffage.

Votre logement est-il déjà équipé d’un poêle à granulés ? Vous devez dans ce cas passer par les cases « entretien » et « ramonage » pour vous assurer de bénéficier sans soucis tous les ans de la chaleur, du plaisir de la flamme, et du confort apportés par votre poêle à pellets de bois.

Rendue obligatoire par la loi, la maintenance régulière de votre poêle à granule en garantit la longévité, préserve son bon fonctionnement, et favorise les économies d'énergie au fil du temps. Explications.

Coût d’entretien d’un poêle à pellets-1

Maintenance des poêles à granulés de bois : ce que dit la loi

L’encrassement des chaudières et de leurs conduits de fumées et de raccordement constitue l’une des principales causes d’incendies liés aux feux de cheminée dans les maisons qui utilisent ce type d’appareil de chauffage. D’où la grande importance de l’entretien et du ramonage réguliers des systèmes de chauffage à combustion, tels que le poêle à granulés de bois. Une bonne ventilation est également primordiale.

Et c’est justement pour des raisons de sécurité que la réglementation (décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 et l’arrêté du 15 septembre 2009, relatifs à l’entretien des chaudières) rend obligatoire l'entretien annuel de toute chaudière à combustible gazeux, liquide (fioul, pétrole) ou solide (bûches, bois reconstitué, granulés, plaquettes, charbon) dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW.

À quel professionnel s’adresser ?

L’entretien du poêle et le ramonage de ses conduits d’évacuation de fumées et de raccordement doivent être réalisés par un professionnel certifié Qualibat. Si vous êtes satisfait de ses prestations, vous pouvez passer avec lui un contrat d’entretien de votre poêle de chauffage.

Notons que tout utilisateur d'un système de chauffage à combustion est tenu de respecter le Règlement Sanitaire Départemental ou RSD (art. 31 essentiellement). Vous pouvez vous renseigner à ce propos auprès de votre mairie.

Le ramonage des poêles à granules

Les objectifs d’une telle intervention

Indispensables pour la sécurité des occupants de toute maison équipée d’un poêle à granulés de bois, la vérification et le ramonage mécanique du conduit de fumée par un professionnel permettent de :

  • Empêcher toute obstruction du conduit par de la suie, des cendres et du goudron inflammables.
  • Éviter toute perte d’étanchéité du conduit.
  • Prévenir les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz mortel incolore et inodore.
  • Faciliter l’évacuation de la fumée.
  • Maintenir un tirage optimal.

Les différentes sortes de ramonage

Notons qu’en fonction du type de conduit, le ramonage d’un poêle à bois se fait soit :

  • Par le haut, depuis le toit de la maison.
  • Par le bas (au niveau du conduit de raccordement), dans la pièce même où se trouve le poêle.
  • Par le haut et le bas.

À quelle fréquence ?

Selon les dispositions de l’article 31.6 du Règlement Sanitaire Départemental type, reprises dans chaque département par arrêté préfectoral, le ramonage du conduit de fumée d’un appareil de chauffage doit être effectué deux fois par an, dont une fois lors de la période de chauffe. Le second ramonage étant de préférence à mettre en œuvre dès la mise au repos de la chaudière, à la sortie de l’hiver.

Prix du ramonage

Le ramonage mécanique doit être effectué par un professionnel qualifié. En fonction de votre région d’habitation, le prix de l'opération varie entre 40 et 90 euros, en fonction du modèle de poêle à pellets.

Notons que l’utilisation d'un produit de ramonage chimique permet de faire perdurer les bienfaits du ramonage. Cette technique ne peut toutefois, et en aucun cas, remplacer le ramonage mécanique réglementaire.

Coût d’entretien d’un poêle à pellets-2

La maintenance des poêles à pellets de bois

Objectifs de l’entretien régulier

Outre les deux ramonages annuels, la maintenance de votre poêle à granulés passe également par son entretien régulier. Les objectifs en sont de :

  • Prolonger la durée de vie de votre chaudière.
  • Maintenir sa performance et son rendement.
  • Éviter les dysfonctionnements.

Attention, par mesure de sécurité, toute manœuvre ne doit se faire qu’après avoir éteint complètement et débranché le poêle.

Fréquence du nettoyage

L’entretien se fera de façon :

  • Journalière : nettoyage du creuset à l’aide d’un aspirateur à cendres et d’une brosse métallique (pour enlever toute croûte compacte de cendres).
  • Tous les 2 jours : nettoyage de la vitre, toujours à froid pour éviter les fissures, à l’aide d’un chiffon doux et humide ou d’un produit adapté.
  • Hebdomadaire : vidage cendrier, nettoyage de la chambre de combustion, contrôle visuel de la flamme pour déceler toute anomalie, vérification visuelle du tube d’amenée d’air et de la bougie d’allumage.
  • Tous les 15 jours : nettoyage de l’écran et des parements métalliques ou céramiques extérieurs à l’aide d’un chiffon doux légèrement humide. À réaliser une fois qu’ils sont bien froids pour éviter tout choc thermique avec une eau froide.
  • Mensuelle : contrôle des échangeurs de chaleur à l’aide d’un goupillon spécifique ou d’un « racloir » (lire la notice de l’appareil) ; nettoyage du collecteur des fumées situé sous la chambre de combustion ; nettoyage des poussières de bois accumulées dans le réservoir à granulés (trémie) à l’aide d’un aspirateur.
  • Annuelle : entretien en profondeur du poêle (nettoyage du moteur d’extraction des fumées et du ventilateur, contrôle des joints, etc.), à confier obligatoirement à un professionnel.

Prix de l’entretien annuel

Le prix de l’entretien annuel (entretien approfondi et ramonage) d’un poêle à granulés de bois et de ses conduits s’élève entre 150 et 200 euros. L’entretien et le ramonage étant généralement réalisés en même temps par le professionnel. N’hésitez pas à demander un devis à plusieurs entreprises, afin de les mettre en concurrence.

Notons que c'est l'utilisateur du poêle à granulés qui est, en principe, tenu d'en prendre en charge les frais d'entretien et de ramonage.

Bon à savoir : Après son intervention, le professionnel délivre obligatoirement à son client une attestation d’entretien et de ramonage (une par chaudière dans le cas de plusieurs chaudières ayant fait l’objet d’une intervention). Et ce, dans un délai de 15 jours suivant sa visite. Vous devez conserver cette attestation pendant 2 ans minimum. Ce document est à présenter à votre assurance en cas d’incendie ou tout autre incident survenant sur l'appareil de chauffage ou sur le conduit de cheminée.

Nous vous recommandons également ces autres pages :

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5 utilisateurs ont trouvé cette page utile !