Comment choisir son purificateur d'air ? - Guide Technique | Maisonic Aller au contenu
Picto chauffage

Comment choisir son purificateur d'air ?

Guide purificateur d'air

 

Introduction

Saviez-vous que la pollution de l’air intérieur serait responsable de près de 20 000 décès prématurés chaque année en France. C’est pourquoi maintenir une bonne qualité d’air est devenu depuis quelques années une question de santé publique.

En effet, beaucoup d’études ont prouvé que respirer quotidiennement un air pollué pouvait être à l’origine de l’apparition ou de l’exacerbation de nombreuses maladies, en premier lieu l’allergie et l’asthme.

Ainsi l’air que nous respirons est entré au centre de nos préoccupations, d’autant plus lorsque l’on sait que l’air intérieur est globalement plus pollué que l’air extérieur. Ceci peut s’expliquer par le confinement des pièces de notre habitation, l’absence d’aération quotidienne ou encore la présence d’animaux, de fumée de cigarette ou l’entrée inévitable de gaz d’échappement dans notre maison.

Le purificateur assainit l'air du logement pour le débarrasser de toutes ses sources de pollution : fumées, acariens, poils d'animaux, poussières... Il est composé de filtres qui retiennent les particules polluantes, même microscopiques, lors du passage de l'air.

Les critères à prendre en compte pour choisir son purificateur d’air.

A. Quel est le problème que vous souhaitez résoudre ?

Les purificateurs d'air peuvent solutionner ou aider à résoudre plusieurs types de problèmes :

  • Asthme et allergie (élimination des allergènes). La filtration HEPA est ici recommandée.
  • Rhinites, conjonctivites, irritation des voies ORL, augmentation de l’insuffisance respiratoire peuvent être liées à la pollution intérieure. Un traitement complet particules et COV (composés organiques volatils = Carburant, peinture, colle, solvant, insecticide, parfum d'intérieur, produits de nettoyages, etc, fortement cancérigènes, sources de difficultés respiratoires et de problèmes de reproductions) est conseillé.
  • Prévention des pathologies (notamment des allergies) pour les enfants (élimination des COV et des allergènes). Filtration pour les particules et oxydation ou piégeage pour les COV produits. La filtration ultrafine peut également piéger les virus, moisissure, spores et bactéries limitant ainsi le cycle des maladies dans le cercle familial.
  • Odeur (animal domestique, litière du chat, odeur de cuisine…). L’oxydation des COV et leur piégeage dans du charbon actif sont des solutions.
  • Fumée (tabac, cheminée…). Filtration pour les particules et oxydation ou piégeage pour les COV produits.

B. Les types de filtres utilisés

Il existe plusieurs type de purificateur ce qui implique une diversité importante de filtre. Chaque filtre aura une fonctionnalité particulière :

  • Préfiltre : contre les poussières, pollens et acariens.
  • HPP : Il retient efficacement les plus fines particules telles que les pollens, virus et bactéries. Toutes ces particules sont capturées par de nombreux et puissants champs magnétiques. Les plaques en aluminium à l’intérieur du filtre sont chargées électriquement ; la première plaque est chargée positivement, la suivant négativement et ainsi de suite. Les particules sont donc chargées, à leur tour dès leur entrée dans le filtre puis aimantées sur les plaques. Ce procédé permet de retenir 99,9% des petites et très petites particules. De plus, ce filtre est lavable.
  • HEPA (High Efficiency Particulate Air filter) : Filtration très fine permettant de retenir 99,97% des particules de 0.3 microns qui représentent 80% des particules de l’air intérieur. Equipe de nombreux systèmes. Il faut être particulièrement vigilant sur l’étanchéité du bloc de filtration pour s’assurer que tout l’air passe dans le filtre. Prévoir le remplacement du filtre régulièrement
  • Charbons actifs : il permet de piéger les COV. Contre l'odeur de fumée et de tabac.
  • Catalytique : contre les bactéries, polluants divers.

Bon à savoir : Il est recommandé de remplacer les filtres régulièrement (tous les 6 mois)

C. Quelles caractéristiques du purificateur d’air sont importantes ?

L’efficacité de la filtration, volume d’air traité et étanchéité du système : L’efficacité dépend de la surface de contact entre l’air est le filtre. Plus la surface est grande plus le filtre sera efficace et plus longtemps vous pourrez le garder fonctionnel. Pour le charbon actif, le poids de charbon actif utilisé peut être un bon comparatif. Le volume d’air traité est un indicateur qu’il convient de croiser avec l’efficacité de la filtration. Il convient de traiter au minimum une fois par heure le volume d’une pièce.

La consommation électrique : Un des critères d’efficacité des purificateurs est le temps de fonctionnement. Pour qu’un purificateur soit efficace, il est nécessaire qu’il fonctionne en permanence car les « pollueurs » eux émettent en permanence (un meuble en aggloméré par exemple).

Le coût de fonctionnement : Le coût de fonctionnement est un critère à évaluer au départ afin de ne pas être surpris au bout de quelques mois. Regardez la fréquence de remplacement des filtres et multiplier par le nombre de fois qu’il est nécessaire de la changer par an.

D. Où installer votre purificateur d’air ?

Un purificateur d’air dit en priorité s’installer dans la pièce où la personne qui en a besoin passe le plus de temps. Le purificateur d’air s’installe également dans la pièce que vous jugez la plus polluée. Le plus souvent, le purificateur d’air est installé dans la chambre à coucher, où il permet d’assainir l’air ambiant pendant le sommeil. Respirer un air assaini est très bon pour le repos et pour les défenses naturelles. Le purificateur d’air est fréquemment acheté par les personnes souffrant d’allergies (rhumes de printemps, allergies aux pollens, …), de rhinites, etc.

Pour conclure, le purificateur d’air permet de résoudre des problèmes de santé chez soi par une action directe sur les polluants mais il participe activement à la prévention des allergies en supprimant les polluants facteurs de sensibilisation et les allergènes. Le purificateur d’air sera probablement demain dans toutes nos habitations en attendant que les matériaux qui la composent soient devenus sains.